Le Sénégal se dote d’un nouveau code forestier

(Agence Ecofin) - L’Assemblée nationale sénégalaise a voté, le vendredi 02 novembre 2018, la loi portant code forestier au Sénégal. C’est ce que rapporte l’APS.

« Le nouveau code définit mieux le concept de trafic de bois en y ajoutant la notion de commanditaire et une incrimination nouvelle, l’association de malfaiteurs. Les peines infligées aux trafiquants de bois passeront désormais de quatre à dix ans avec des sanctions pécuniaires pouvant atteindre jusqu’à 30 millions de francs CFA », explique le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Mame Thierno Dieng (photo).

Et de justifier l’adoption de ce nouveau texte par un impératif d’adaptation. « Les instruments juridiques doivent s’adapter à l’évolution des hommes et des sociétés. On a un code qui a été voté en 1998. A partir de l’évolution des choses, ce code était devenu inadapté à l’exploitation des forêts. Ce code était trop léger dans la répression de l’exploitation forestière », soutenait le ministre avant le vote parlementaire.

Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits