Nigeria : la croissance économique retombe à 1,5% au 2ème trimestre 2018

(Agence Ecofin) - Coup de frein sur la croissance de l’économie nigériane. Selon des chiffres dévoilés, le 27 août, par l’Office national de la statistique, le produit intérieur brut (PIB) du pays le plus peuplé du continent a affiché une hausse de 1,50%, au deuxième trimestre 2018, contre 1,95% durant le premier trimestre.

Cette baisse de régime est essentiellement imputable à une contraction de 3,95% du secteur pétrolier au deuxième trimestre, a-t-on ajouté de même source. La production de brut a chuté à 1,84 million de barils en moyenne par jour, entre le 1er avril et le 30 juin, contre une moyenne de 2 millions de barils par jour au premier trimestre.

« Pour la première fois depuis la sortie de récession, la croissance a été tirée par le secteur non pétrolier, qui a progressé de 2,05% », a indiqué l’Office de la statistique.

Les secteurs du transport, du BTP et de l’électricité ont en effet tiré la croissance enregistrée durant le deuxième trimestre, tandis que la croissance du secteur agricole est tombée à 1,3% contre 3%, une année auparavant.

Largement dépendante des hydrocarbures, l'économie nigériane a commencé, l’an dernier, à sortir de la récession dans laquelle elle avait sombré en 2016, mais le rythme de la reprise demeure relativement lent.

Lire aussi:

25/06/2018 - L'économie nigériane est la plus vulnérable au terrorisme en Afrique (Lloyd's)

05/06/2018 - L’économie nigériane reprend vigueur et enregistre 6 milliards $ d’entrées de capitaux au premier trimestre de 2018

08/12/2017 - Nigeria : Fitch réduit ses perspectives de croissance mais reste « prudemment optimiste »

20/11/2017 - Nigeria : après la récession, la croissance se renforce


Ecofin Gestion Publique