Ecofin Finance

Rwanda: la Banque centrale relève le seuil de capital minimum requis pour les institutions financières

Rwanda: la Banque centrale relève le seuil de capital minimum requis pour les institutions financières

(Agence Ecofin) - La Banque centrale du Rwanda a annoncé, le 21 décembre, le  relèvement du seuil de capital minimum requis pour les banques  commerciales, les banques de développement et les compagnies d’assurance.

Le nouveau capital minimum libéré des banques commerciales a été fixé à  20 milliards de francs rwandais (23 millions de dollars) contre 5 milliards jusque-là. Celui des banques de développement passera de 3 à 50 milliards de francs.

«Les banques ont un délai de cinq ans pour se conformer à ces nouveaux seuils de capital minimum», a déclaré le gouverneur de la Banque centrale du Rwanda, John Rwangombwa (photo), lors d’une conférence de presse tenue à Kigali.

Les compagnies d’assurance multi-branches devront désormais porter leur capital à 3 milliards de francs, tandis que les compagnies spécialisées dans l’assurance-vie sont appelées à disposer d’un capital de 2 milliards de francs au moins.  

Les assureurs généralistes disposent d’un délai de trois ans pour se conformer  au nouveau seuil de capital minimum, tandis que les compagnies spécialisées dans l’assurance-vie disposent d’un délai de deux ans. 

Pour les institutions de microfinance, le capital minimum exigé reste inchangé, à 1,5 milliard de francs rwandais. 

Lire aussi:

23/11/2018 - Rwanda: l’augmentation de capital de Bank of Kigali a été souscrite à 108%

18/07/2018 - Rwanda : le secteur bancaire a connu fin mars 2018 une marge nette globale en baisse

13/04/2018 - Baisse des marges nettes et des indicateurs de performance consolidés du secteur bancaire rwandais en 2017

31/08/2017 - Le volume des créances douteuses progresse à 8,2% du total des prêts accordés par les banques rwandaises, au cours 1er semestre 2017


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique