La Tanzanie veut produire 50 000 tonnes de thé, d'ici 5 ans

La Tanzanie veut produire 50 000 tonnes de thé, d'ici 5 ans

(Agence Ecofin) - La Tanzanie ambitionne de produire 50 000 tonnes de thé sur les 5 prochaines années, soit 47% de plus que son niveau actuel (34 000 tonnes). L’annonce a été faite par Nicholaus Mauya, directeur général de l’Office tanzanien du thé (TBT).

Cette augmentation de la production devrait passer par une hausse de 32% des emblavures dans les zones actuelles de production à 30 000 hectares, d’ici 2023.

Cet objectif fait partie d’un ensemble d’actions que souhaite réaliser le gouvernement tanzanien afin de dynamiser le secteur du thé et accroître sa contribution à l’économie.

Le pays d’Afrique de l’Est qui vend principalement son thé via les enchères de Mombasa au Kenya, envisage ainsi à terme de mettre sur pied son propre centre de commercialisation à Dar es-Salaam. En outre, il compte augmenter ses exportations vers des marchés qui consomment le thé fabriqué au moyen du processus CTC (crush, tear and curl-écraser, déchiqueter et rouler) tout en ciblant de nouveaux débouchés comme la Russie et le Pakistan, deux grands importateurs mondiaux de la feuille.

Le thé tanzanien est principalement produit dans 5 régions que sont Iringa, Njombe, Tanga, Mbeya et Kagera. L’agriculture génère d’après la BAD, 33% du PIB et emploie 75% de la main-d’œuvre.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro