Mozambique : le pays ambitionne l’autosuffisance en sucre raffiné, d’ici 2019  

(Agence Ecofin) - Le gouvernement mozambicain vient d’annoncer que le pays n’importera plus de sucre raffiné, de l’Afrique du Sud et du Kenya, d’ici 2019.

Le pays vient en effet de conclure la construction, dans la province de Maputo, d’une raffinerie de sucre qui permettra, à son entrée en phase d’exploitation, de satisfaire la demande locale.

La raffinerie de Tongaat Hulett est prévue pour produire environ 80 000 tonnes de sucre par an.

Selon Ernesto Mafumo, le directeur provincial de l’industrie et du commerce pour Maputo, l’industrie de transformation du sucre a amorcé une nouvelle dynamique. Il est d’ailleurs prévu que le nombre d’usines de transformation de la denrée dans la région passe bientôt de deux à trois.

Les investissements réalisés dans la filière, au cours des cinq dernières années, ont été évalués à 800 millions $. Ce qui a permis de porter la production de sucre raffiné de 90 000 tonnes à 450 000 tonnes par an.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro