Tchad: un mois après l'incursion des rebelles de l'UFR, le gouvernement ferme la frontière avec la Libye

Tchad: un mois après l'incursion des rebelles de l'UFR, le gouvernement ferme la frontière avec la Libye

(Agence Ecofin) - Le Tchad va fermer sa frontière avec la Libye, dans la localité de Kouri Bougoudi. C’est ce qu’a annoncé ce dimanche Mahamat Abali Salah (photo), ministre tchadien de l'Administration du territoire, de la Gouvernance locale et de la Sécurité publique.

Avec l’annonce de cette fermeture, le responsable a déclaré que cette zone fera désormais l’objet d’une sécurité renforcée. Ainsi, toute personne non autorisée, se trouvant dans la zone, « sera considérée comme terroriste ». Les interdictions des activités d’orpaillage informel qui avaient lieu dans la région, ont également été réitérées.

« La frontière avec la Libye est devenue une bande où résident des trafiquants de drogues, d'armes, des terroristes et des rebelles.» a déclaré le ministre Salah, à la télévision nationale.

Cette décision intervient après la récente incursion menée par un contingent de rebelles de l’Union des Forces pour la Résistance (UFR). Partis de la Libye pour mener une attaque contre le pouvoir en place, ces derniers avaient été arrêtés par des raids de l’armée française en février dernier.

Avec ses homologues du G5 Sahel, le président tchadien Idriss Deby avait déjà appelé la communauté internationale à aider les pays de la région à ramener la stabilité en Libye.

Pour rappel, en 2017, le gouvernement avait déjà annoncé la même mesure pour protéger le pays contre « une grave menace d'infiltration terroriste ».

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique