ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Zimbabwe: les soins médicaux à l'étranger font perdre chaque année 400 millions $ à l’économie (Gouvernement)

Zimbabwe: les soins médicaux à l'étranger font perdre chaque année 400 millions $ à l’économie (Gouvernement)
  • Date de création: 14 août 2019 13:26

(Agence Ecofin) - Au Zimbabwe, les voyages effectués par la population pour aller se soigner à l’étranger, font perdre chaque année 400 millions $ à l’économie locale. C’est ce qu’a indiqué, la semaine dernière, le ministre zimbabwéen des Finances, Mthuli Ncube (photo).

D’après le responsable, cette situation est due au système multidevises qu’a adopté le pays, mais surtout au fait que de nombreux médecins zimbabwéens servent d’agents dans leur pays, pour des établissements de santé situés à l’étranger.

En effet, le coût élevé des médicaments dans le pays d’Afrique australe, lié à sa crise économique, a eu pour conséquence de développer un système qui permettait à de nombreux établissements situés dans des pays étrangers de bénéficier de clients  qui ne pouvaient plus se faire soigner dans leur pays, en raison notamment de la pénurie de devises.

« Donc, plutôt que de traiter ici, ils [les médecins zimbabwéens, Ndlr] disent d'aller en Inde et, bien sûr, vous recevrez un bon traitement, mais ils ont touché une commission pour cela. Toute l'industrie de référence gagnait des dollars américains en référant des patients à des endroits comme l'Inde et d'autres pays. […] Nous perdions 400 millions de dollars par année à cause de ces transferts », a déclaré le ministre Ncube, cité par le quotidien The Herald.

Pour contrer cette situation et renverser la tendance, le gouvernement a entamé une procédure de stabilisation de son économie. En juin dernier, les autorités annonçaient que le RTGS, une monnaie intérimaire, serait désormais la seule devise ayant cours légal dans le pays, en prélude au retour du dollar zimbabwéen, d’ici à la fin de l’année. En juin, le gouvernement annonçait avoir conclu un accord avec le groupe suisse Novartis afin de faciliter aux Zimbabwéens l’accès aux produits pharmaceutiques, à moindre coût.

Notons qu’au total, les soins médicaux à l’étranger ont fait perdre 4 milliards $ au Zimbabwe, au cours de la dernière décennie.

Moutiou Adjibi Nourou

Lire aussi:

05/06/2019 - Zimbabwe : le gouvernement signe un accord avec le suisse Novartis pour faciliter l'accès à moindre coût aux produits pharmaceutiques

26/06/2019 - Zimbabwe : le RTGS est désormais la seule monnaie ayant cours légal dans le pays (gouvernement)


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Ghana : la banque centrale révoque les licences de 23 sociétés d’épargne et société de financement pour insolvabilité

Le nigérian LandWey s’offre 25 % de parts dans le capital de son concurrent Vistafront

Tidjane Thiam, attendu au Forum Invest in West Africa qui aura lieu début octobre à Lomé

Kobo360, le « Uber pour camions » nigérian lève 30 millions $ avec Goldman Sachs

 
AGRO

Caoutchouc : le plafonnement des exportations mondiales ne sera pas reconduit

Cameroun : hausse de 4,2% des exportations de cacao pour la campagne 2018-2019

Les producteurs latino-américains pourraient aussi fixer un prix minimum pour le cacao

Ouganda : le gouvernement dévoile sa stratégie pour booster le secteur textile

 
ELECTRICITE

Zimbabwe : le déficit électrique a augmenté les importations de diesel de 66% en juin 2019

Madagascar : une ligne de 220 kV reliera bientôt les réseaux interconnectés d’Antananarivo et de Toamasina

Madagascar : le directeur général de la Jirama limogé par le Conseil des ministres

Cameroun : la ville de Yaoundé vit au rythme des coupures d’électricité suite à une panne géante

 
HYDROCARBURES

Maroc : Genel compte attirer un investisseur sur la licence d’exploration Sidi Moussa pour une amodiation

La Chine s’engage à porter la production pétrolière du Nigeria à 3 millions b/j, d’ici 2023

L’Egypte veut porter à 690 000 b/j sa production de pétrole brut et de condensat, avant fin 2019

Congo : deux entreprises locales annoncent la découverte d’un important gisement pétrolier

 
MINES

Cameroun : des universitaires russes vont former des étudiants et des professionnels dans les secteurs extractifs, à Yaoundé et à Douala

RDC : le Chinois Huayou annule un investissement dans une mine de cobalt à cause de la chute des prix

La Zambie appelle les entreprises sud-africaines à investir dans la province de Copperbelt

L’australien Amani Gold veut devenir l’un des plus grands détenteurs de permis aurifères en RDC

 
TELECOM

Intelsat signe un accord avec Stratosat Datacom pour apporter l'Internet haut débit en Afrique centrale

Angola : le gouvernement confie à KPMG la coordination du processus d’attribution de la 4e licence télécoms

Huawei réagit à un article du Wall Street Journal qui l’accuse d’espionner des opposants politiques africains

A Cotonou, une journée d’orientation pour mieux comprendre les opportunités de formation et d’emploi dans le numérique

 
FORMATION

L’AUF lance un appel à candidatures pour un projet d’incubation destiné jeunes entrepreneurs de Tunisie, Algérie et Maroc

Les 15 meilleures universités africaines en 2019, selon le classement de Shanghai

Le spécialiste sud-africain de l'éducation Curro Holdings prévoit d'investir 14 millions $ sur le continent africain

Un atelier de formation au Kenya, destiné aux femmes africaines exerçant dans le domaine de la conservation de l’environnement

 
COMM

Afrique : Facebook étend sa lutte contre les infox diffusées sur sa plateforme au contenu en langues locales

Facebook voudrait payer des médias pour alimenter une section « infos »

Afrique subsaharienne : Disney confie l’ensemble de ses actifs audiovisuels de la région au patron de Fox Africa

Côte d’Ivoire : décès de l’artiste DJ Arafat suite à un accident à moto à Abidjan

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance