Ecofin Telecom

  Congo: dès le 1er février 2019, les appareils électroniques n’entreront plus dans le pays sans l'agrément de l'Arpce

  Congo: dès le 1er février 2019, les appareils électroniques n’entreront plus dans le pays sans l'agrément de l'Arpce

(Agence Ecofin) - Le 22 janvier 2018, Yves Castanou, le directeur général de l’Autorité de régulation des postes et communications électroniques (Arpce), a tenu à faire une mise au point avec les importateurs et distributeurs de téléphones, tablettes, ordinateurs et autres appareils électroniques au Congo. Au cours de la rencontre, le patron du régulateur télécoms a fait savoir à ses interlocuteurs que dès le 1er février 2019, il ne leur sera plus permis de faire entrer dans le pays, des équipements et terminaux de communications électroniques sans l’agrément de l’Arcep. Ils ont donc jusqu’au 31 janvier 2019 pour se mettre en règle.

A travers ce rappel à l’ordre, l’Arpce veut protéger les consommateurs de plus en plus exposés à des appareils de contrefaçon et représentant des risques de danger pour la santé. L’agrément permettra au régulateur télécoms d’identifier les entreprises qui font entrer de la marchandise électronique dans le pays, et de procéder en amont à sa vérification, afin de s’assurer qu’elle est conforme aux normes et spécifications techniques conventionnelles.

Pour Yves Castanou, cette mise au point qui survient après un énième rappel à l’ordre le 17 décembre 2018 est le tout dernier. Passé le délai qui a été fixé pour se mettre en règle, le patron de l’Arpce a souligné que les contrevenants à la loi seront exposés à des sanctions.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom