Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Elec

Zimbabwe: le déficit énergétique réduit la production minière de 10%

Zimbabwe: le déficit énergétique réduit la production minière de 10%
  • Date de création: 01 juillet 2019 13:18

(Agence Ecofin) - Au Zimbabwe, la production du secteur minier a baissé de 10% au cours des 4 premiers mois de 2019 par rapport à 2018, à cause du déficit énergétique actuellement subi par l’industrie.

« L’industrie minière requiert une fourniture continue d’électricité parce qu’elle opère 24h/24. Avec la situation actuelle, nous avons de l’énergie environ 4 jours sur 7, ce qui a induit une baisse générale de notre production », a affirmé Batirai Manhando, le directeur exécutif de Bindura Nickel Corporation, dans une interview.

L’usage de générateurs électriques, entraîné par cette faible fourniture d’énergie assurée par le réseau électrique, a également accru les coûts de production, impactant négativement les résultats financiers du secteur. Si la situation ne change pas, certaines mines de petite taille pourraient fermer, a averti le responsable.

Mais en attendant, l’une des conséquences directes est la baisse des recettes en devises extérieures réalisées par le secteur, ce qui rend difficile la satisfaction de la dernière demande de la compagnie électrique. Cette dernière a en effet demandé aux compagnies minières de s’acquitter de leurs factures en devises étrangères, le dollar notamment, afin de lui permettre de faire face à ses obligations extérieures.

La compagnie, pour faire face au déficit, envisage d’importer de l’énergie depuis l’Afrique du Sud et le Mozambique. Afin d’accroître ses chances, elle s’est engagée à payer une partie des 83 millions $ qu’elle doit déjà à ses voisins pour fourniture d’électricité.

Rappelons que ce déficit est dû à la baisse du niveau de l’eau dans le barrage de Kariba qui a vu sa production baisser d’environ 600 MW. Le Zimbabwe s’est donc retrouvé avec une production de 969 MW pour une demande de 2 100 MW.

Cette baisse de performance du barrage, due au niveau de l’eau, est déjà survenue, en 2016 notamment, à cause du phénomène météorologique El Niño. En raison des effets du changement climatique actuellement en cours, il est plus que probable qu’elle se répète au cours des années à venir. Raison pour laquelle les experts conseillent au pays, qui est très dépendant de l’hydroélectricité, de varier ses sources d’énergie afin de stabiliser ses performances économiques.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


 
GESTION PUBLIQUE

Burkina Faso: le FMI approuve un second décaissement de 25 millions $ au titre de la FEC

Côte d'Ivoire : l'Assemblée nationale adopte une nouvelle loi sur la commission électorale, tout aussi controversée

Maroc : l’AFD porte à 101 millions € son appui au projet d’accès à l’eau des populations

L’AFD ouvre un programme de formation sur les stratégies financières des collectivités locales

 
FINANCE

Cameroun : selon le DG du groupe français BPCE, la reprise de la BICEC par le groupe marocain BCP est en bonne voie

Pioneer Foods a connu une hausse record sur le JSE, après l’annonce de l’offre de rachat à 1,8 milliard $ de PepsiCo

La BAD approuve un accord de partenariat avec Attijariwafa bank pour développer le commerce en Afrique

Kenya : Credit Bank va soutenir des PME grâce à un appui de 8 millions $ de la BAD

 
AGRO

Le Niger se fixe un objectif d’autosuffisance en riz d’ici 2023

Tunisie : la BAD va débloquer un prêt de 25 millions d’euros en faveur des filières agricoles à Zaghouan

Agroalimentaire : le sud-africain Pioneer Foods dans le viseur de l’américan PepsiCo

Kenya : les importations de sucre repartent à la hausse sur le premier semestre 2019

 
HYDROCARBURES

Le Nigeria consacrera à l’Inde 10 % de ses exportations de pétrole pour l’aider à répondre à sa demande croissante

Congo : le gouvernement ouvre au marché un bloc pétrolier situé au cœur d'un parc animalier sensible

La CEDEAO prépare une politique commune de développement et d’approvisionnement en produits pétroliers

Congo : AAOG réalise une levée de fonds pour poursuivre sa campagne de développement du champ Tilapia

 
MINES

Botswana : le deuxième plus gros diamant non taillé de l’histoire s’appelle Sewelô

Tanzanie : Acacia Mining accepte une nouvelle offre de rachat de Barrick

L’Angola veut privatiser sa compagnie de diamants Endiama

Burkina Faso : Roxgold en bonne voie pour atteindre son objectif de production pour 2019 à Yaramoko

 
TELECOM

Le marché télécoms d’Afrique subsaharienne s’est enrichi de 20 millions de nouveaux abonnés en 2018 et a généré plus de 144 milliards $

Le Ghana s’est doté d’une infrastructure à clés publiques d’une valeur de 4 millions $

Afrique du Sud : Vodacom a officiellement investi le segment de l’IoT en lançant ses produits grand public sur le marché

MTN Côte d’Ivoire et l’Ambassade d’Afrique du Sud célèbrent le 10ème anniversaire de la journée internationale Nelson Mandela

 
FORMATION

Les pays anglophones ont capté 80% des investissements privés dans le secteur de l'éducation en Afrique entre 2012 et 2019

Algérie : Petrofac inaugure un centre de formations aux métiers de l’ingénierie pétrolière

Le gouvernement algérien met à la disposition des jeunes camerounais 30 bourses dans le domaine de la formation professionnelle

L’Inde lance un programme de bourses pour les étudiants des pays étrangers, dont plusieurs d’Afrique

 
COMM

La Gambie va passer à la télévision numérique en 2020

Liberté de la presse : le Tanzanien Maxence Melo Mubyazi récompensé par le Comité pour la protection des journalistes

Tchad : les réseaux sociaux sont de nouveau accessibles

Seychelles : les autorités s’engagent à protéger la liberté de la presse

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité