ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Libye: le gouvernement de Tripoli menace de suspendre les activités d'une quarantaine d’entreprises européennes  

Libye: le gouvernement de Tripoli menace de suspendre les activités d'une quarantaine d’entreprises européennes  
  • Date de création: 10 mai 2019 11:52

(Agence Ecofin) - Le gouvernement d’union nationale libyen (GNA) a menacé de suspendre les activités d'une quarantaine d’entreprises européennes opérant sur son sol, dont la société pétrolière française Total et le groupe industriel allemand Siemens.

Dans un décret publié le 9 mai, au lendemain de la rencontre entre le Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj (photo) et le président français Emmanuel Macron à Paris, ce gouvernement basé à Tripoli et reconnu par la communauté internationale donne trois mois à ces entreprises pour renégocier leurs droits d’exploitation, faute de quoi leurs activités seront suspendues.

« Il s'agit surtout d'une  alerte, parce que les dates d'autorisation de travail de ces sociétés sont périmées. Une période de grâce de trois mois leur est accordée, sur recommandation du Premier ministre Fayez el-Sarraj », a précisé un communiqué publié par le ministère libyen de l’Economie et de l’Industrie.

Selon les analystes, la menace libyenne de suspendre les activités des sociétés européennes est une façon pour le chef du gouvernement de mettre la pression sur les Européens, notamment sur Paris.

Fayez al-Sarraj avait accusé Paris et d’autres capitales européennes de soutenir le maréchal Khalifa Haftar, son ennemi, qui mène une offensive contre la capitale Tripoli depuis le 4 avril pour déloger par la force, le GNA et ses milices.

« Officiellement, ces 40 licences devaient arriver à expiration maintenant. En réalité, le décret est motivé par le désir de montrer aux pays européens que leur clémence envers la faction est-libyenne à des conséquences immédiates sur leurs intérêts économiques », a commenté Jalel Harchaoui, chercheur au Clingendael Institute.

En proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye compte deux gouvernements qui se disputent le pouvoir, l'un basé à Tripoli et l'autre à Tobrouk. Ce dernier soutient le maréchal Khalifa Haftar.

Selon des sources libyennes, Fayez el-Sarraj n'est pas satisfait des résultats de sa rencontre avec président français. Ce dernier a appelé à un cessez-le-feu, mais n’a pas appelé les troupes du maréchal Haftar à reculer vers l’Est, les laissant bénéficier d’un important gain territorial. 

Lire aussi :

06/02/2019 - Libye: la commission électorale a encore besoin de 70% du financement nécessaire pour organiser les élections locales en mars (Salem Bentahia)

29/05/2018 - Libye: les élections présidentielles et législatives fixées au 10 décembre prochain

28/05/2018 - Libye : ouverture à Paris d'une nouvelle conférence pour résoudre la crise que traverse le pays

18/04/2018 - Le gouvernement libyen veut récupérer les prêts accordés par Kadhafi à des pays africains

20/03/2018 - Libye : Saïf al-Islam Kadhafi annonce officiellement sa candidature à la prochaine élection présidentielle


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Maroc : les banques et fenêtres islamiques ont terminé l’année 2018 sur une perte nette de 377 millions de dirhams

Maroc : 2018 aura été une année difficile pour les sociétés de bourse actives sur la Bourse de Casablanca

Togo : la SFI change de stratégie d’investissement et s’oriente désormais vers les PME

La société de paiement londonienne VertoFX lève 2,1 millions $ pour renforcer ses activités en Afrique

 
AGRO

Nigeria : le Royaume-Uni injectera 5 millions de livres dans les technologies agricoles

Guinée : la SFI débloque 25 millions $ en faveur du fabricant de farine Sonoco

Blé : Grains Overseas risque d’être insuffisante pour contrer l’influence russe en Afrique du Nord

L’Afrique du Sud pourrait exporter 1 million de tonnes de maïs en 2019/2020

 
ELECTRICITE

Togo: Mitsubishi annonce son intention d’investir « dès cette année » dans la distribution de solutions Off Grid

Nigeria : le gouvernement s’allie à Siemens pour distribuer 11 000 MW d’électricité à ses citoyens d’ici à 2023

Maroc : 2,7 milliards $ seront investis dans le secteur électrique entre 2019 et 2023

Tanzanie : CrossBoundary Energy Access et PowerGen s’allient pour implanter 60 mini-réseaux

 
HYDROCARBURES

Libye : la NOC déclare la force majeure sur les exportations de pétrole du port d’Az Zawiyah

Egypte : ExxonMobil envisage de faire du port de Damiette un important centre logistique régional

Mozambique : Eni lance les travaux d’installation de la coque de son navire de liquéfaction de gaz naturel

Eni va former plus de 800 Mozambicains pour la phase opérationnelle de son projet de GNL dans le pays

 
MINES

Tanzanie : la mine souterraine Ilunga entre en production commerciale

Burkina Faso : West African Resources reçoit une convention minière pour le projet Sanbrado

Le canadien Nexus Gold s’intéresse au secteur minier gabonais

Botswana : Resource Capital Fund investit 70 millions $ dans le projet Khoemacau

 
TELECOM

Ouganda : Airtel sommé par l’UCC de prouver que son réseau 4G répond aux standards internationaux

Zimbabwe : selon Econet Wireless, les coupures d’électricité, la pénurie et la cherté du carburant mettent en péril le secteur télécoms

MTN va proposer des services d’assurance sur mobile en Afrique du Sud grâce à un accord avec Sanlam

Cameroun : les opérateurs mobile se regroupent en association pour défendre leurs intérêts

 
FORMATION

Rabat Business School signe un partenariat académique avec Audencia pour déployer son MBA

Gabon : la société chinoise Avic livrera, en septembre 2020, un centre de formation aux métiers de l’industrie

Les institutions africaines doivent prendre en compte le développement des emplois à distance dans les formations (BAD)

Le gouvernement du Maroc offre 120 bourses d’études aux jeunes Ivoiriens au titre de l’année académique 2019-2020

 
COMM

Sénégal : le groupe Trace lance une chaîne de télévision dédiée à la musique locale

Zimbabwe : MultiChoice autorisé à recevoir les souscriptions à ses bouquets en devises étrangères

La Gambie va passer à la télévision numérique en 2020

Liberté de la presse : le Tanzanien Maxence Melo Mubyazi récompensé par le Comité pour la protection des journalistes

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance