Ecofin Finance

AP Moller Capital, proche du closing de son fonds de 1 milliard $ ciblant des projets d'infrastructures en Afrique

(Agence Ecofin) - Le capital investisseur AP Moller a fait savoir qu'il était proche de parvenir au closing final de son fonds destiné à des projet d'infrastructures en Afrique, et dont la valeur cible est de 1 milliard $.

Lancé en août 2017 avec un montant initial de 550 millions $, l’African Infrastrucrure Fund dispose désormais de 982 millions $.

 Selon les dirigeants de la firme qui a reçu un appui important du conglomérat danois de la logistique, du transport et de l’énergie (Maersk), des discussions sont en cours avec d'autres investisseurs institutionnels pour boucler le gap. Mais déjà les regards sont tournés vers la recherche des opportunités d'investissement.

Bien que son rayon d'action sera l'Afrique dans son ensemble, les pays principalement ciblés sont l'Afrique du sud, le Ghana, la Tanzanie, la Côte d'Ivoire, le Nigéria, l'Egypte, le Kenya, le Sénégal et l'Ethiopie. Des économies qui se caractérisent par leurs fortes croissances depuis ces cinq dernières années.

AP Moller Capital s’engagera sur des opportunités de placement requérant des montants situés entre 50 et 200 millions $. Son portefeuille ne devrait pas dépasser la quinzaine de projets.

En février 2018, la firme a été signalée dans une offre conjointe (avec CDC Group) de 378 millions $, pour la reprise de Copperbelt Energy Corporation, une importante société énergétique cotée sur le marché financier de Lusaka (capitale de la Zambie). Mais des désaccords sur la structure du capital post-acquisition n'ont pas permis de finaliser l'opération.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique