Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La stratégie d'investissement de la Caisse marocaine de Dépôt et de Gestion révèle des faiblesses selon la Cours des Comptes du royaume

  • Date de création: 08 janvier 2019 10:04

(Agence Ecofin) - En tant qu'entité publique, la Caisse marocaine de Dépôt et de Gestion (CDG), un des gros investisseurs institutionnels du royaume chérifien, a fait l'objet d'une évaluation de ses activités par la Cours des Comptes, qui a rendu son rapport ce lundi 7 janvier 2019.

 Une de principales informations qui en ressort est la critique formulée à l'endroit de la stratégie d'investissement de CDG pour la période allant de 2007 à 2017. Il lui est ainsi reproché d'avoir concentré l'essentiel de ses engagements sur un nombre réduit de participations, manquant ainsi à la règle d'une répartition équilibrée des risques.

 A fin 2017, la structure du portefeuille des filiales et participations, d'une valeur de 42,2 milliards de dirhams, est dominée par neuf participations et filiales sur un total de 70. Celles-ci concentrent 76% de l’encours global exprimé en valeurs comptables, soit environ 31,4 milliards de Dirhams.

Cette situation a été le fait même de la stratégie d'allocation des ressources au cours des 10 précédentes années. 90% des investissements additionnels engagés, entre 2006 et 2017, soit environ 26,8 milliards de dirhams, ont été concentrés sur huit participations et filiales dont l’encours est passé de 6 milliards de dirhams à 32,7 milliards de dirhams.

En plus d'être déséquilibrés, les investissements de la Caisse de Dépôt et de Gestion ont connu une rentabilité en berne, sans qu'une stratégie de redressement n'ait été amorcée par ses dirigeants. Mis à part le niveau record de 6,64% de rendement générés par son portefeuille d'investissement en 2008, et les bonnes performances de 2009 (5,56%) et 2015 (5,62%) l'institutionnel a connu un rendement moyen de 4,2% sur la période évaluée. A 3,31%, le rendement de 2017, bien qu'en hausse sur celui de 2016, est inférieur à cette moyenne.

La Cour marocaine des Comptes a aussi relevé le fait que certaines entreprises du portefeuille de participation n'ont jamais payé de dividende. A la suite de son rapport, elle a formulé des recommandations, tant au niveau des règles de gouvernance que par rapport aux objectifs de gestion de la structure.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Les pays africains ne devraient pas s’attendre à une nouvelle initiative d’allègement de la dette, avertit un haut responsable américain

Le Mozambique et les Etats-Unis signent un accord pour stimuler leurs relations commerciales

Mali : la Boad débloque 25 milliards FCFA pour la construction de 1085 logements sociaux et économiques

Gambie : 2,7 millions $ pour améliorer les réponses aux risques de catastrophes avec l’appui de la BAD

 
AGRO

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

Ethiopie : la nouvelle usine de Coca-Cola sera achevée d'ici 2020

Angola : l’Etat lance un appel d’offres pour privatiser 4 fermes agricoles publiques

 
ELECTRICITE

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

Mozambique : 420 millions $ obtenus de la Banque mondiale pour le projet électrique de Temane  

SEforALL : une approche d’électrification intégrée accélérera le processus d’accès universel à l’électricité

 
HYDROCARBURES

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

L'Egypte va payer une amende de 392 millions de livres sterling à Israël pour défaut de livraison de gaz

La consommation moyenne mondiale de gaz devrait croître de 1,6 % par an jusqu'en 2024 (Rapport)

 
MINES

Gabon : Eramet lèvera 640 millions € pour augmenter sa production de manganèse de 63% en 5 ans

Afrique du Sud : selon un rapport, le commerce illicite de l’or ferait perdre environ 1 milliard de dollars annuels au pays

Zimbabwe : les mineurs locaux poussés à des choix désespérés par manque de capitaux et de mécanismes adaptés

Gabon : le ministre des Transports accuse la Comilog suite au déraillement d’un train minéralier

 
TELECOM

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

Conflit de coentreprise Nexxtel : le comité interministériel reconnaît la véracité et la valeur des contributions de Viettel Global

L’Egypte et Google ont discuté d’investissement dans le renforcement des capacités, l’innovation et l'entrepreneuriat numérique

RDC : Vodacom est parvenu à un accord avec le gouvernement pour sa licence 2G

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Une chaine de télévision pour s’informer sur les universités africaines et leur offre de formation

L’Afrique à l’honneur au festival du film d’animation d’Annecy en 2020

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique