Angola: le Japon va signer un contrat de 650 millions $ pour l'expansion du port de Namibe

Angola: le Japon va signer un contrat de 650 millions $ pour l'expansion du port de Namibe

(Agence Ecofin) - Le Japon pourrait bientôt lancer son premier grand investissement en Angola. En effet, deux des plus grandes entreprises privées du pays sont en lice pour signer un contrat de 650 millions $ pour l’expansion du port de Namibe.

D’après les informations relayées par le site du Global Construction Review, la société commerciale Toyota Tsusho et la Japan Bank for International Cooperation (JBIC) devraient signer vendredi, l’accord d’investissement dans le troisième plus grand port d’Angola.

L’accord devrait permettre à la JBIC de financer une ligne de crédit de 650 millions $ pour la mise en œuvre du projet tandis que l’entreprise Toyota Tsusho prévoit d’installer des équipements japonais pour accroître la capacité d’exportation du port qui est relié par les rails aux mines de fer du pays.

Cet accord pourrait marquer la politique offensive de l’Etat japonais pour contrer l’influence grandissante de la Chine dont l’Angola est le principal partenaire commercial en Afrique. Plus de la moitié de la dette extérieure du pays d’Afrique australe, serait également détenue par l’Empire du Milieu qui a notamment investi en masse dans le secteur pétrolier.

Notons qu’en début de semaine, une ordonnance avait été prise par le président Joao Lourenço pour autoriser la mise en œuvre du projet.

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique