Après l'Ethiopie, le Rwanda annonce un nouveau gouvernement composé à 50% de femmes

Paul Kagame, président de la République du Rwanda Paul Kagame, président de la République du Rwanda

(Agence Ecofin) - Jeudi dernier, le Rwanda annonçait un remaniement ministériel à la tête de l’Etat. Si plusieurs postes ont été supprimés à l’issue de la restructuration, on note surtout « un équilibre paritaire » dans le nouveau gouvernement.

En effet, quelques jours après l’Ethiopie où le Premier ministre Abiy Ahmed a annoncé un nouveau cabinet composé de 10 femmes et de 10 hommes, c’est le Rwanda qui annonce un nouveau gouvernement composé à 50% de femmes.

Ainsi, dans le nouveau gouvernement de 26 ministres (en baisse par rapport aux 31 postes du précédent), on compte 13 femmes et 13 hommes.

Si le Rwanda est réputé pour avoir l’un des systèmes politiques les plus féministes au monde (61% des membres du parlement sont des femmes), cette nouvelle restructuration gouvernementale fait rentrer le pays dans le cercle très fermé des gouvernements les plus égalitaires en matière de genre.

Pour rappel, en 2017, le pays occupait la 4ème place des pays les plus égalitaires au monde, en matière de parité homme-femme, d’après un rapport du Forum économique mondial.

Moutiou Adjibi Nourou  


Ecofin Gestion Publique