Afrique du Sud : la sécheresse a coûté 510 millions $ depuis janvier 2018 (AgriSA)  

Afrique du Sud : la sécheresse a coûté 510 millions $ depuis janvier 2018 (AgriSA)  

(Agence Ecofin) - En Afrique du Sud, les épisodes de sécheresse enregistrées depuis janvier 2018 ont entraîné des pertes en revenus de près de 7 milliards de rands (510 millions $). C’est ce qu’a estimé Agri South Africa (AgriSA), le syndicat fédérant les agriculteurs du pays. 

D’après l’organisation qui indique avoir mené une étude en décembre dernier, ce temps défavorable a également conduit à une perte de 31 000 emplois dans les provinces sévèrement frappées.  

Celles-ci sont notamment le Kwazulu-Natal (27 municipalités touchées), le Cap-occidental (25), le Cap-Nord (24), le Nord-Ouest (17) et le Cap-oriental (16).

« L’impact économique est sévère mais nous devons le relier aussi au coût humain-les personnes perdent leurs emplois et les exploitations ferment à l’heure où nous avons besoin de renforcer la sécurité alimentaire et créer plus d’emplois. Plus de la moitié des producteurs souffrent notamment de dépression et d’anxiété en raison de la difficile réalité engendrée par la sécheresse.», affirme Christo van der Rheede, directeur exécutif adjoint de Agri SA.

Pour l’organisation, le secteur agricole aura besoin d’une assistance financière d’environ 3 milliards de rands (219 millions $), de la part du gouvernement pour la prochaine année fiscale 2019/2020.

Pour rappel, la rareté de l’eau est l’un des principaux facteurs limitants de la production agricole en Afrique du Sud.

L’activité agricole consomme environ 50% des ressources en eau du pays.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro