Ecofin Hydrocarbures

Après deux semaines de suspension, Angola LNG reprend ses activités

Après deux semaines de suspension, Angola LNG reprend ses activités

(Agence Ecofin) - Mercredi, une source proche du consortium Angola LNG a confié à Global Platts que l’usine a redémarré ses activités après une suspension de deux semaines. Le denier navire à y avoir chargé du GNL était le Malanje. Ceci, depuis le 4 décembre.

Les activités avaient été suspendues en raison de problèmes mineurs, selon un communiqué de la société.

Si l’usine a effectivement repris, certains observateurs notent qu’il n’y a actuellement aucun navire prêt à être chargé en GNL dans les eaux de Soyo. Mais le Barcelona Knutsen et le Gaslog Huston y sont attendus dans les tout prochains jours.

Il faut dire qu’Angola LNG charge normalement cinq à six navires chaque mois, grâce à ses 5,2 millions de tonnes de GNL produites par an.

Cette situation ne devrait pas avoir d’incidence majeure sur l’offre. Mais il faut s’attendre à des répercussions importantes sur les finances d’Angola LNG, ne serait-ce que pour le mois de décembre.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas