Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Acquisition d’Orange Niger : Moctar Thiam et Mohamed Rissa s’engagent à préserver les emplois

Acquisition d’Orange Niger : Moctar Thiam et Mohamed Rissa s’engagent à préserver les emplois
  • Date de création: 17 octobre 2019 18:01

(Agence Ecofin) - En août 2019, Orange Groupe est parvenu à un accord de cession de ses parts dans Orange Niger à ses actionnaires minoritaires que sont Moctar Thiam, actionnaire à travers Green light Communication, et Mohamed Rissa, patron de Rimbo, actionnaire en son nom propre. Bien que le processus soit encore en cours, les deux partenaires, qui ont échangé avec l’Agence Ecofin, ont tout de même tenu à s’exprimer sur la situation d’Orange Niger, leurs ambitions pour l’entreprise et lever toute équivoque sur des rumeurs de licenciement. 

D’après Moctar Thiam, la société Orange Niger traverse des difficultés économiques importantes, depuis plusieurs années, dues au contexte de marché. Le secteur des télécommunications au Niger subit une crise persistante depuis 2015, qui se traduit par le ralentissement voire la baisse globale de la valeur du marché. 

Pour faire face à ces difficultés, il explique que « différentes initiatives ont été mises en œuvre par les actionnaires, parmi celles-ci, la recherche par le Groupe Orange d’un partenaire capable d’accompagner le redressement et le développement de l’entreprise. Mon partenaire et moi avons décidé de participer à ce processus, et avons conclu avec le Groupe Orange un accord pour reprendre l’intégralité de sa participation au capital d’Orange Niger. Nous travaillons actuellement avec le Groupe Orange à la levée de toutes les conditions nous permettant de prendre le contrôle de la Société ». 

Parmi les conditions de reprise évoquées par le patron de Green light Communication, figurent entre autres l’obtention de l’agrément des autorités nigériennes, mais également le rééchelonnement des créances d’Orange par les banques et les principaux créanciers.  

« Nous concentrons nos efforts avec le soutien d’Orange à la levée de ces conditions suspensives, sans lesquelles l’avenir de la société serait compromis. La situation de la société est difficile, mais nous sommes confiants. La contribution globale d’Orange, que ce soit en apports en capital ou en avances en compte courant et abandons de créances, qu’elle s’est engagée à consentir dans le cadre de la cession, établira son investissement global à 200 milliards FCFA, à fonds perdu », précise Moctar Thiam.

orangesiege1 in min

Selon une source proche du dossier nigérien à Orange Groupe, « l’environnement de marché au Niger nous a conduits à prendre cette décision en toute responsabilité.  Toutefois, le départ d’Orange ne veut aucunement dire la fin d’Orange Niger, notre accord avec les repreneurs est très clair sur ce point, et nous mettons tout en œuvre pour accompagner cette transition dans le meilleur intérêt de l’entreprise, et des salariés [...] Nous travaillons avec eux pour lever toutes les conditions suspensives de la cession, nous savons par ailleurs qu’ils se préparent activement à assumer pleinement leurs responsabilités dans le cadre de la reprise. A titre d’exemple, ils s’engagent à apporter des fonds propres à l’entreprise dès la reprise ». 

Du côté des travailleurs, l’annonce du retrait d’Orange Groupe avait suscité des inquiétudes sur la pérennité des emplois et le règlement des droits sociaux. Deux grèves avaient alors été organisées pour faire entendre leur voix. Bien que n’étant pas impliqués dans la gestion opérationnelle de l’entreprise Mohamed Rissa affirme toutefois : « de ce que nous avons pu voir, la direction générale d’Orange Niger a eu le souci permanent d’établir un dialogue social nourri et régulier avec les représentants du personnel et l’ensemble du personnel pour leur transmettre les informations utiles sur la situation économique et financière de l’entreprise. Les dirigeants actuels d’Orange Niger sont très soucieux de la préservation des centaines d’emplois directs de l’entreprise et des dizaines de milliers de Nigériens qui vivent grâce à son activité. Dans nos discussions, leur objectif comme le nôtre est, et demeure, de pérenniser les activités de la société et tous ces emplois ». 

« Nous sommes conscients que la réussite d’Orange Niger s’appuie aussi sur les femmes et les hommes de cette entreprise. D’ailleurs, dans le cadre de notre accord sur la cession par Orange de sa participation, nous avons pris des engagements fermes et précis de maintien des emplois pour une période de deux ans », souligne le patron de Rimbo.

Lire aussi :

31/08/2019 - Niger : déboutés par une décision du tribunal de grande instance, les employés d’Orange suspendent leur grève

23/08/2019 - Niger : Orange va finalement céder ses parts à Rimbo Holding



 
GESTION PUBLIQUE

Sao Tomé-et-Principe: le gouvernement lance un appel d'offres international pour la construction d'un port en eau profonde dans le nord du pays

La Zambie relève son principal taux directeur à 11,5% pour maîtriser son inflation en hausse

L’Egypte a enregistré une hausse de 26% de ses exportations vers le reste de l’Afrique en 2018

Marché des titres de la Beac : le Cameroun lève 20 milliards FCFA à un taux d’intérêt moyen de 2,7%

 
FINANCE

De grands mouvements annoncés dans l'actionnariat de FirstRand Bank, la plus importante banque cotée d’Afrique

Sénégal: l'Etat ouvrira ses premiers guichets pour la microfinance islamique en 2020

BGFIBank Gabon lance sa nouvelle offre aux entreprises « BGFI Cash Management

Le londonien Xecced Ventures mobilise 70 millions $ pour son premier fonds axé sur l’intelligence artificielle en Afrique

 
AGRO

L’Ethiopie bénéficiera d’un prêt de 90 millions $ du FIDA pour son adaptation aux chocs climatiques

Togo-Bénin : le Fida appuie une initiative de création de marchés agricoles intégrés, le long de la frontière

Gabon : Olam palm porte la superficie totale de ses plantations certifiées RSPO à 112 455 ha

Nestlé anticipe des gains de 250 millions $ en 2019 grâce à son alliance avec Starbucks

 
ELECTRICITE

Les nouvelles recettes de Bamako pour remettre Energie du Mali (EDM) sur les rails

Côte d’Ivoire : 60 MW de centrales solaires bientôt développés dans le cadre de Scaling Solar

Nigeria: les GenCos menacent d’un blackout national

Greenlight Planet s’associe à Orange pour l’accès à l’électricité de 50 millions de personnes en 10 ans

 
HYDROCARBURES

Sénégal : le président Macky Sall change de nom au champ pétrolier SNE

Le Rwanda va commander une étude pour savoir si le méthane du lac Kivu peut être utilisé comme combustible pour la cuisson

L’année prochaine, le Sénégal mettra en vente 10 blocs d’exploration pétrolière, tous situés en mer

Namibie : Total confie à son compatriote Bourbon, la logistique de sa prochaine campagne d’exploration pétrolière

 
MINES

Maroc : Trigon Metals veut acquérir le projet de cuivre et argent Silver Hill

Thani Stratex prépare un vaste programme de forage de 42 000 m sur ses projets aurifères à Djibouti

Burkina Faso : Sarama Resources reprend le contrôle total du projet Houndé Sud

Lesotho : la mine Mothae livre deux nouveaux diamants de plus de 100 carats

 
TRANSPORT

La Guinée va se doter de 650 km de voies ferrées et d’un port en eau profonde dans le cadre d'un contrat d’exploitation minière

La réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké qui relie le centre et le nord de la Côte d’Ivoire se poursuit

La Tanzanie mobilise les financements pour la deuxième phase du projet SGR qui reliera Dar es Salaam au Rwanda, au Burundi et à la RDC

Le Mozambique inaugure l’autoroute rénovée de 287 km qui relie la ville portuaire de Beira au Zimbabwe

 
FORMATION

Djibouti : le gouvernement annonce un plan stratégique national pour la formation professionnelle sur 10 ans

Un programme de formation pour les professionnels de la santé publique en Afrique

Au Ghana, les effectifs des écoles françaises ont augmenté de 10% en 2019, alors que s’annonce une réforme sur l’enseignement du français

Le Maroc adhère à la convention révisée sur la reconnaissance des diplômes de l’enseignement supérieur en Afrique

 
COMM

Sénégal : la Cour d’appel de Dakar se prononce en faveur d’Excaf Telecom dans la procédure qui l’oppose à Canal + et Sport TV Portugal

Ghana : après avoir stagné en 2017, l’industrie cinématographique a généré 1,4 million USD en 2018 (PwC)

La FIFA lance un appel d’offres pour les droits médias des deuxième et troisième tours des qualifications africaines pour le mondial 2022

Zimbabwe : le gouvernement annonce avoir construit 18 sites d’émission de la TNT sur les 48 prévus

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom