Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Soudan du sud : la BAD accorde 43,57 millions $ pour la lutte contre la faim et la malnutrition

(Agence Ecofin) - La Banque africaine de développement a octroyé 43,57 millions $ au gouvernement de la République du Soudan du Sud pour la mise en œuvre du Projet d’intervention d’urgence régionale à court terme (STRERP) du pays.

Ce projet conçu pour permettre au gouvernement de répondre aux besoins croissants en nourriture et en nutrition du pays, tout en renforçant la résilience des communautés, pendant que la faim atteint des niveaux sans pareil dans le pays, vient soutenir les efforts à court et à long terme visant à améliorer la résilience et la sécurité alimentaire de la population. Mais aussi, soutenir des dizaines de personnes déplacées par le conflit en cours dans huit régions - Bhar El Ghazal Nord, Bahar El Ghazal Ouest, Lacs, Jonglei, Unity, Equatoria Ouest, Régions de Warrap et du Haut Nil.

Cette assistance financière sera mise en œuvre par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), qui accompagné de ses partenaires, intensifieront l’aide alimentaire et financière pour atteindre jusqu'à 5 millions de personnes dans les zones les plus touchées du Soudan du Sud d'ici à fin 2018.

En outre, le directeur du PAM pour le Soudan du Sud, Adnan Khan, a déclaré être très reconnaissant pour la contribution de la BAD dans la lutte contre la faim au dans le pays. Il ajoute également que « cela nous aidera énormément à fournir une assistance vitale à une période critique et à donner aux gens, les moyens de se nourrir non seulement aujourd'hui, mais aussi à l'avenir».

Il explique également que le PAM fournit divers types d'assistance: nourriture pour les personnes qui construisent et restaurent les avoirs de la communauté, nourriture d'urgence qui sauve des vies, alimentation scolaire d'urgence et traitement de la malnutrition chez les enfants et les femmes enceintes et allaitantes.

Toutefois, nous fait-il remarquer, malgré la récolte de septembre, 5,2 millions de personnes resteront dans la sécurité alimentaire intégrée. Phase Classification (IPC) Phase 3 (Crise), ne sachant pas d'où viendrait son prochain repas entre janvier et mars 2019.

Selon Benedict Kanu, directeur de la banque du Soudan du Sud, « le STRERP reflète l’engagement de la banque à aider ses pays membres régionaux à s’attaquer aux facteurs de l’insécurité alimentaire et à l’instabilité des systèmes de production alimentaire ». Il indique surtout que « l’approche de la banque ne se limite pas à répondre aux besoins humanitaires immédiats par l’assistance alimentaire, elle vise également à renforcer la résilience des communautés touchées et à renforcer la capacité des institutions gouvernementales à planifier, coordonner et mettre en œuvre de manière efficace, la gestion des risques de catastrophe et les interventions humanitaires ». Et invite tous les partenaires de développement à travailler ensemble pour s'attaquer aux facteurs sous-jacents de la vulnérabilité dans les zones exposées à la sécheresse.

Flore Kacou


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

L’acquisition de National Bank of Kenya, renforcerait la position de l’Etat comme premier actionnaire de Kenya Commercial Bank

UEMOA : Banque Atlantique dévoile sa nouvelle campagne institutionnelle

Kenya Commercial Bank s'est proposé de racheter National Bank of Kenya, via un échange d'actions

Tunisie : l’endettement sur le long terme du laboratoire pharmaceutique Unimed a progressé de 448 % à 20,8 millions de dinars à fin mars 2019

 
AGRO

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

Kenya : le gouvernement libérera 2 millions de sacs de maïs pour réduire le prix de la farine

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Maroc: la première branche africaine d’Orange Cyberdefense a ouvert ses portes dans le pays

Angola: le président de la République annule l'appel d'offres qui a conduit à l'attribution d'une licence télécoms à Telstar

Group Vivendi Africa déploie Canalbox, le premier reseau internet très haut débit FTTH au Congo

Botswana: les attaques sur le réseau télécoms de BTC s’accentuent avec la forte demande du cuivre sur le marché

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance