Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

26% des entreprises tunisiennes projettent de s’implanter en Afrique subsaharienne, selon Ernst & Young  

  • Date de création: 30 juin 2016 16:51

(Agence Ecofin) - Les entreprises tunisiennes citent  l'Afrique subsaharienne comme région prioritaire pour les investissements futurs à l’étranger, selon l’édition 2016 du «Baromètre des entreprises en Tunisie» publié le 28 juin par le cabinet d’audit et de conseil Ernst & Young.

20% d'entreprises tunisiennes sondées (88 entreprises employant 136.000 salariés) sont déjà présentes au Sud du Sahara, et 26% envisagent sérieusement de s'y implanter. 20% des entreprises envisagent aussi d’investir pour la première fois ou de renforcer leurs investissements les autres pays du Maghreb, où 36% des sociétés interrogées sont déjà présentes.

En revanche, 45% des entreprises figurant dans l’échantillon retenu par Ernst & Young estiment devoir mettre la clef sous la porte en moins de deux ans si la conjoncture économique, sociale et politique ne s’améliore pas. A la question «Si la conjoncture devait rester ce qu’elle est, voire se dégrader, au bout de combien de temps votre activité serait-elle selon vous menacée?», 25% seulement des  entreprises estiment ne pas être menacées, et 20% se voient disparaître dans un délai supérieur à deux ans.

Sur un autre plan, 51% des entreprises sondées ont amélioré leur chiffre d'affaires en 2015 par rapport à 2014.  Mais 24% des entreprises ont constaté une baisse de leur chiffre d’affaires.

Les entreprises ayant enregistré un chiffre d’affaires en hausse attribuent majoritairement leurs bonnes performances à des  facteurs internes. Ainsi pour 48% des entreprises interrogées, cela est dû à une amélioration de leurs services et de leurs produits et de leurs forces de ventes.

Les entreprises ayant connu une baisse de leurs chiffres d'affaires imputent leurs mauvaises performances à la conjoncture économique maussade à hauteur de 75%.  Les autres facteurs cités sont la forte concurrence, la demande des clients ou encore la concurrence déloyale.

Les principaux facteurs qui influencent les activités des entreprises sont la conjoncture économique et sociale (67%), l'évolution de la situation sécuritaire (65%), la stabilisation de la situation politique (52%) et enfin la situation de la Libye (45%).

Lire aussi

06/02/2016 - La Tunisie met le cap sur la Côte d’Ivoire

08/06/2015 - Les entreprises tunisiennes du secteur de la santé en mission de prospection au Cameroun

16/11/2015 - Les pays africains où il fait bon entreprendre, selon le «Global Entrepreneurship Index 2016»  

20/02/2014 - Une trentaine d’entreprises tunisiennes prospecteront au Cameroun à partir du 25 février 2014


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Niger: le gouvernement adopte un budget 2020 à 3,7 milliards $ en hausse de 3,6% par rapport à 2019

UEMOA : les recettes fiscales consolidées des Etats membres se sont améliorées de 14,8% au premier semestre 2019

Le Nigeria va lancer son programme d'identification biométrique, d'ici la fin de ce mois

Finance climat : lancement d’une plateforme mondiale pour accompagner les pays les moins avancés

 
AGRO

Zimbabwe : le gouvernement obtiendra 139 millions $ auprès des banques pour le secteur agricole

Tanzanie : les autorités anticipent une récolte de noix de cajou en hausse de 33 % en 2019/2020

Niger : à Tillabéri, plus de 3000 hectares de culture de riz sauvés de justesse des inondations

Cameroun : le prix moyen bord champ du kilogramme de cacao atteint 1060 FCFA, malgré la saison des pluies

 
ELECTRICITE

Solaire : l’énergéticien Scatec Solar propose des mini-centrales pré-assemblées à ses clients industriels

Nigeria : le SEFA subventionne la création du NEAF, un fonds d’investissement pour les énergies vertes hors réseau

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

 
HYDROCARBURES

Mozambique : la société néerlandaise Smit Lamnalco va fournir des services maritimes sur Coral South FLNG

Sénégal/Mauritanie : nouvelle découverte de gaz naturel dans le complexe Grand Tortue

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

 
MINES

Zambie : First Quantum confirme l’intérêt de Jiangxi pour une participation dans ses actifs de cuivre

Sierra Leone : face à l’embargo sur ses exportations, SL Mining suspend sa production de fer à Marampa

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

 
TELECOM

Le Zimbabwe introduit la biométrie dans la fonction publique pour combattre les fonctionnaires « fantômes »

Congo : Azur retourne à la conquête du marché télécoms local avec de nouveaux projets

Amr Talaat est à Paris pour renforcer la coopération TIC entre l’Egypte et la France

Le Kenya mise sur l’innovation technologique pour atteindre ses objectifs de développement durable

 
FORMATION

La Fondation Obama offre des bourses pour se former pendant 1 an à l’Université de Columbia

Le gouvernement américain finance une formation en développement communautaire à l'intention des Africains

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

 
COMM

TNT en Afrique : le Bénin et le Burkina Faso dans les starting-blocks

Afrique : Canal + a gagné 233 000 abonnés au premier semestre 2019

Burkina Faso : les télévisions privées devront payer 75 millions FCFA par an pour la TNT

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique