Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La valeur des actions Total Maroc garde un potentiel de hausse sur la Bourse de Casablanca, malgré des performances décevantes

La valeur des actions Total Maroc garde un potentiel de hausse sur la Bourse de Casablanca, malgré des performances décevantes
  • Date de création: 11 octobre 2019 15:30

(Agence Ecofin) - La capacité des actions de l'entreprise Total Maroc, cotée sur la Bourse de Casablanca, demeure importante, a pu constater l'Agence Ecofin des données disponibles sur ce marché financier. Son price earning ratio, un indicateur financier qui permet de voir combien de fois il faut avoir de revenu net par action pour combler la valeur boursière, est de 15,8x, contre 20,93x pour le secteur au Maroc.

Cela signifie que dans le secteur de la distribution des produits pétroliers, l'action Total Maroc se négocie à un niveau de valorisation qui est faible. Plusieurs analystes dont les opinions ont été rapportées par le média marocain Leboursier.com sont aussi assez optimistes quant à la rentabilité qu'il y aurait à investir sur ce titre. Pourtant un certain nombre d'indicateurs ont de quoi inquiéter.

Le premier semestre 2019 n'a pas été brillant, en termes de performances financières. Le bénéfice net de la période a reculé de 38,9 %, malgré une légère hausse du chiffre d'affaires. Les analyses préfèrent placer ce résultat intérimaire dans son contexte ; à savoir un changement de base fiscale et la dépréciation des stocks de produits à vendre, en rapport aux successions de hausse et de baisse sur les prix du pétrole.

Mais d'autres indicateurs tendent à démontrer que Total Maroc n'est plus aussi rentable, malgré l'effort des dirigeants de rassurer et satisfaire les actionnaires. On a ainsi pu noter que sa marge brute des deux derniers semestres (2ème semestre 2018 et1er semestre 2019) qui est de 15,8%, est en dessous de la moyenne du secteur sur la même période, qui est de 24%. Une tendance similaire est constatée sur la période couvrant les 5 dernières années.

Enfin, Total Maroc doit faire face à une enquête fiscale, et surtout une enquête pour abus de position dominante, qui pourrait lui coûter plus de 620 millions de dirhams (62 millions $). Une telle somme viendrait ronger dans son bénéfice qui souffre déjà suffisamment d'une baisse en valeur absolue, du fait de certains ajustements dans les stocks et sur le plan de la fiscalité.

Aussi, on a pu observer que le rendement des fonds propres de l'entreprise au 30 juin 2019, se rapprochait de 30,68%. C'est bien mieux que la performance globale des entreprises du même secteur au Maroc. Mais dans le détail, on note que cette solide rentabilité reste faible en comparaison à la moyenne des 5 dernières années, pour l'entreprise, qui est de 49,52%.

Idriss Linge


 
GESTION PUBLIQUE

La CCI de Paris réduit le montant des dommages réclamé par Santullo Sericom à l’Etat gabonais de 328 à 90 milliards de FCFA

Egypte: les revenus touristiques de l'année 2018-2019 ont atteint 12,5 milliards $, un record

Au Maroc, « Dar el Oumouma » veut offrir une maternité dans la sécurité et la dignité

La BEI appuie l’adhésion du Togo, du Niger et du Cameroun à l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique

 
AGRO

L’Algérie plafonne ses importations de blé tendre à 4 millions de tonnes par an

L’Égypte veut doubler sa superficie plantée en soja en 2019/2020

Côte d’Ivoire : Cargill investira 7,7 millions $ dans ses programmes de production durable du cacao sur 3 ans

Huile de palme : la production mondiale devrait connaître une croissance modeste en 2020

 
ELECTRICITE

Togo : Eranove signe l’accord de financement de 65,4 milliards de FCFA avec la BOAD et Oragroup pour la centrale électrique de Kékéli

Zambie : la BAD et le Fonds vert pour le climat mettent à disposition 154 millions $ pour installer 100 MW d’énergie propre

La société allemande Sahay Solar Engineering envisage de monter une ferme solaire en Gambie

Les nouvelles recettes de Bamako pour remettre Energie du Mali (EDM) sur les rails

 
HYDROCARBURES

Ces dernières années, la Chine a investi plus de 75 milliards $ dans le secteur pétrolier de la région MENA

Le gouvernement nigérian achève les plans visant à lancer un nouveau cycle de licences pétrolières à la mi-2020

Nigéria : arrestation à Dubaï de l’ancien procureur général Mohammed Adoke dans le cadre de l’affaire OPL 245

Algérie : Sonatrach signe avec le groupe français Engie des accords de livraison de gaz naturel et de GNL

 
MINES

Guinée : l’État confie à Sycamore Mining le développement d’une ancienne mine d’or de Semafo

Namibie : Namdeb Holding cherche à obtenir des allégements fiscaux pour développer ses activités

Côte d’Ivoire : Endeavour augmente la capacité de l’usine CIL d’Ity

Ghana : le ministère approuve l’octroi d’un bail minier pour le projet Akrokeri-Homase

 
TELECOM

Mali : le personnel d’Orange en grève

L’Ethiopie veut attirer des investissements sud-coréens dans le secteur des TIC

Des entreprises françaises en mission de prospection dans les secteurs TIC d'Ouganda

L’Ouganda démarre la fabrication d’ordinateurs et de téléphones mobiles

 
TRANSPORT

La Guinée va se doter de 650 km de voies ferrées et d’un port en eau profonde dans le cadre d'un contrat d’exploitation minière

La réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké qui relie le centre et le nord de la Côte d’Ivoire se poursuit

La Tanzanie mobilise les financements pour la deuxième phase du projet SGR qui reliera Dar es Salaam au Rwanda, au Burundi et à la RDC

Le Mozambique inaugure l’autoroute rénovée de 287 km qui relie la ville portuaire de Beira au Zimbabwe

 
FORMATION

L’initiative du gouvernement américain, TechWomen propose une formation aux femmes des domaines scientifiques en Afrique

Au Maroc, 37% des chefs d’entreprises estiment que le système de formation professionnelle ne correspond pas à leur besoin en ressources humaines

La communauté en ligne d’entrepreneurs VC4A, lance un cours à distance destiné aux professionnels africains du secteur des affaires

Djibouti : le gouvernement annonce un plan stratégique national pour la formation professionnelle sur 10 ans

 
COMM

Discop Johannesburg 2019 : une première journée dédiée aux nouveaux contenus et à la monétisation

Match Cameroun-Rwanda : l’Union africaine de radiodiffusion dément les accusations de la CRTV

Prix Orange de l’entrepreneur social 2019 : une couveuse néonatale d’invention camerounaise remporte la palme

Cameroun : près de 400 journalistes francophones réunis à Yaoundé, dans le cadre des 48e assises de l’UPF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique