Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Au delà de ses performances records, la Sonatel affiche des signes de fragilités  

Au delà de ses performances records, la Sonatel affiche des signes de fragilités  
  • Date de création: 05 mars 2019 10:17

(Agence Ecofin) - La Société Nationale des Télécommunications du Sénégal, une entreprise dont le groupe français Orange est le premier actionnaire, a marqué le marché financier de l'Union Monétaire Ouest-Africaine, en annonçant un chiffre d'affaires record de 1022 milliards de FCFA (environ 1,76 milliard $) pour son exercice 2018.

La société, qui est aussi la plus importante valorisation de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières basée à Abidjan et qui compte aussi une importante base d'investisseurs individuels, a proposé de distribuer un dividende qui au final reviendra au montant net de 1500 FCFA par action, soit environ 2,5 $.

Pourtant ces deux informations ne semblent pas emballer les investisseurs, si on s'en tient à l'évolution du cours de l'action Sonatel en bourse. Elle a débuté la semaine du 4 mars 2019 sur une légère baisse de -0,05%. Ce repli est survenu à la suite d’un autre, vendredi 1er mars, de -1,48%. 

Il faut rappeler qu'avant cela, l'entreprise a enregistré trois hausses consécutives d'un niveau cumulé de plus de 15,4%. Dans un marché comme celui de la BRVM où les transactions ne répondent pas toujours aux logiques habituelles d'investissement, il est difficile de donner une raison précise à ce revirement. 

De petits signes de fragilité

Mais une analyse des comptes publiés par Sonatel, permet de déceler un certain nombre de fragilités au niveau de ses performances. La première chose qu'on remarque, c'est qu'au-delà du record atteint, la progression du chiffre d'affaires (+5%) en 2018, a été moins vigoureuse que celle réalisée en 2017 (+7,5%).

L'autre fragilité réside dans les ratios de rentabilité, qui représentent le poids de certains indicateurs par rapport au chiffre d'affaires. Ainsi le poids de la marge brute d'exploitation ou EBITDA, est ressorti à 45,3%. C'est son niveau le plus bas depuis l'année 2016. Il en est de même de la marge d'exploitation et de la marge nette qui ont perdu respectivement 5 et 4,1 points de pourcentage. 

31542 marge

Du point de vue d'une certaine efficacité, l'opérateur est sorti de 2018 avec un niveau en hausse des créances à recouvrer. Il était de 129,7 milliards de FCFA au terme de cet exercice, contre 120,9 à la fin 2017. Sonatel a expliqué que cela a été causé par la difficulté à récupérer ce que lui doivent des opérateurs au Sénégal.

Toujours au cours de l'année, la filiale du groupe au Mali a occasionné un emprunt de 45 milliards de FCFA, qui est venu gonfler l'endettement financier, qui est désormais de 185 milliards de FCFA. Sonatel devra pouvoir convaincre sur la pertinence des investissements qu'elle a réalisés jusqu'ici. 

Les performances du groupe ne comptent pas que pour l'opérateur français Orange, mais aussi pour l'Etat du Sénégal et les autres petits investisseurs qui sont ses actionnaires. Le Sénégal demeure le premier marché de Sonatel en terme de contribution au chiffre d'affaires (42%), mais le Mali et la Guinée Conakry représentent deux importants marché en raison de leurs 17 millions de clients. L'évolution de l'environnement socio-politique et de la concurrence dans ces deux pays sont donc des facteurs qu'il faudra suivre sur le moyen terme.

Idriss Linge 


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Le Nigeria a enregistré un excédent commercial de 3 milliards $ avec les Etats-Unis en 2018

Madagascar : les employés de l’aéroport de Toamasina formés par DHL pour faire face aux catastrophes naturelles

Désaccord entre la Tanzanie et la Chine sur un projet portuaire de 10 milliards de dollars

L'économie mozambicaine devrait se contracter de 2,2% en 2019 (EIU)

 
AGRO

Mali : la production céréalière est prévue pour atteindre 11 millions de tonnes en 2019/2020

Côte d’Ivoire : le kg de coton graine reviendra à 300 FCFA en 2019/2020

AB InBev a investi plus de 200 millions $ en Afrique depuis sa fusion avec SABMiller en 2016

La fluidité des échanges est essentielle pour garantir une sécurité alimentaire mondiale d’ici 2050 (étude)

 
ELECTRICITE

Rwanda : BBOXX obtient 8 millions $ en francs rwandais pour étendre sa part de marché

Maroc : le consortium mené par EDF remporte la construction d’une centrale solaire de 800 MW

Algérie : 20 millions $ consacrés au réseau de distribution d’El Oued en six ans

Ethiopie : la SEFA accompagne la mise en place d’un cadre d’inclusion des producteurs indépendants d’énergie

 
HYDROCARBURES

La Sierra Leone rouvre son quatrième cycle d’octroi de licences pétrolières

Namibie : Calima Energy va céder ses parts dans le bloc PEL 90 à la filiale locale de Tullow

Egypte : démarrage du forage du puits Merak-1 dans la concession North El Arish

Angola : Sonangol choisit Total et Trafigura pour l’approvisionner en produits pétroliers sur les 12 prochains mois

 
MINES

Afrique du Sud : la mine de vanadium Vametco peut être encore exploitée sur des décennies

Lesotho : la mine Mothae livre un nouveau diamant de qualité gemme

Zimbabwe : le milliardaire nigérian Benedict Peters investira dans le secteur du platine

Ethiopie : le gouvernement octroie des permis d’exploitation minière pour les gisements Mato Bula et Da Tambuk

 
TELECOM

Nigeria: MTN a jusqu’au 31 mai pour verser la dernière tranche de son amende écopée en 2015

Afrique du Sud : Cortex Group lance une société de capital-risque dédiée au soutien financier des start-up orientées vers l’IA

Côte d’Ivoire : Orange confie à Engie l’exploitation et la maintenance de son centre de données pour 5 ans

La Fondation Jack Ma est en quête des dix meilleurs entrepreneurs numériques d’Afrique pour 2019

 
COMM

Afrique francophone : Facebook va accompagner 10 000 PME dans leurs stratégies de marketing digital

Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde  

Zambie : les chaînes de télévision et de radio doivent désormais envoyer les enregistrements des programmes déjà diffusés toutes les deux semaines

Côte d’Ivoire : la chaîne d’informations 7info sera lancée sur la plateforme TNT du pays au dernier trimestre 2019

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique