Afrique du Sud : Ramaphosa crée une équipe pour solutionner les problèmes d’Eskom

(Agence Ecofin) - En Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa (photo) a mis sur pied un groupe de travail de haut niveau chargé de trouver des solutions aux problèmes rencontrés par Eskom, la compagnie nationale en charge de la fourniture électrique.

Cette équipe a reçu comme instruction de présenter ses premières recommandations, dès la fin du mois de janvier 2019, signe de l’urgence de la tâche qui lui a été confiée.

Elle est composée d’éminents experts dans le domaine de l’électricité, du management et de l’économie. L’équipe a à sa tête le professeur Anton Eberhard, et l’un de ses membres est Brian Dames, un ex-directeur général d’Eskom.

Le nouveau groupe aura pour objectif principal d’évaluer la viabilité de la compagnie sur les plans opérationnel, structurel et financier. Il procédera à une revue de la stratégie de redressement en cours d’élaboration par les dirigeants ainsi que de son impact sur le tarif électrique et de la faisabilité des différentes approches de solutions proposées. Le business model actuel d’Eskom sera également examiné afin d’améliorer le mode de financement ainsi que le mode de gestion de l’entité.

« Les évaluations qui seront menées par l’équipe répondent aux inquiétudes du gouvernement par rapport à l’impact négatif d’un mauvais approvisionnement en électricité sur la santé de l’économie nationale. Il est donc nécessaire d’intervenir au plus tôt et à moyen terme afin de restaurer l’équilibre entre la demande et l’offre énergétique », a affirmé la présidence dans un communiqué.

La compagnie électrique nationale est en effet en proie à des difficultés importantes, aussi bien sur le plan financier qu’opérationnel. Après plusieurs mois de fourniture électrique stable, elle a récemment renoué avec les délestages rotatifs afin d’assurer la maintenance de ses installations et d’éviter un effondrement de l’ensemble du système.

Pour ce qui est des difficultés financières, elle a récemment proposé au gouvernement de racheter 7,2 milliards $ de sa dette extérieure, une proposition qui a été rejetée afin de préserver la balance financière du trésor public. En août dernier, la compagnie a eu recours au cabinet international de conseil financier Lazard afin de l’aider dans l’élaboration d'une stratégie de redressement de sa situation financière.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité