Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun : les dépenses de personnel dans le secteur public resteront un casse-tête budgétaire au cours des 5 prochaines années

Cameroun : les dépenses de personnel dans le secteur public resteront un casse-tête budgétaire au cours des 5 prochaines années
  • Date de création: 18 octobre 2019 15:14

(Agence Ecofin) - La gestion des dépenses de personnel dans le secteur public camerounais continuera d'être une source de préoccupation au cours des cinq prochaines années, a appris l'Agence Ecofin d'un document publié par le ministère des Finances. Malgré l'initiative d'épuration qui s'est déroulée dès le début d'année avec la suspension de paiement de plusieurs fonctionnaires jugés fictifs, le problème qui est plus profond est loin de se résoudre.

Dès 2016, l’ensemble des dépenses de personnel représentait déjà 41,3% des recettes fiscales. Un niveau largement au-dessus de la norme communautaire. Cette situation est le résultat d’une croissance de la masse salariale plus forte que celle des recettes fiscales, au cours de la dernière décennie. Les estimations officielles expliquent qu'entre 2006 et 2017, la masse des salaires dans la fonction publique a augmenté à un rythme annuel moyen de 7,8% contre 7,6% pour les recettes fiscales.

Une étude commanditée par le ministère des Finances a mis en évidence le fait que bien que de nombreux recrutements aient été effectués, plusieurs d'entre eux ne sont pas allés en droite ligne avec les objectifs du Document de stratégie pour la croissance et l'emploi. Il a été constaté un nombre plus important d’enseignants, au détriment des autres corps de métier comme le personnel de santé et autres techniciens. Des recrutements supplémentaires s'avèrent ainsi indispensables.

Mais recruter de nouvelles personnes nécessitera de nombreux arbitrages et cela dépendra surtout de la capacité à mobiliser des ressources fiscales additionnelles. Il faudra aussi tenir compte d'une augmentation des charges salariales qui est liée aux évolutions de carrière.

A cela, il faut ajouter les dépenses de personnel qui travaillent dans les administrations parapubliques. Alors que très peu des 37 entreprises publiques ont généré des marges bénéficiaires au cours de cinq dernières années, les sommes dépensées pour le règlement des salaires de leurs employés ont dépassé la centaine de milliards à chaque fois.

Une solution proposée récemment par le Bureau local de la Banque mondiale a été celle de mieux rationaliser les dépenses sur le personnel, avec la mise en place d'un système de rémunération qui est basé sur le rendement et la compétence. Mais les réformes dans ces domaines sont complexes et, redessiner les acquis peut devenir très rapidement une tâche difficile à surmonter.

Idriss Linge


 
GESTION PUBLIQUE

Sao Tomé-et-Principe: le gouvernement lance un appel d'offres international pour la construction d'un port en eau profonde dans le nord du pays

La Zambie relève son principal taux directeur à 11,5% pour maîtriser son inflation en hausse

L’Egypte a enregistré une hausse de 26% de ses exportations vers le reste de l’Afrique en 2018

Marché des titres de la Beac : le Cameroun lève 20 milliards FCFA à un taux d’intérêt moyen de 2,7%

 
AGRO

La Côte d’Ivoire vise désormais 510 000 tonnes de coton en 2019/2020

L’Ethiopie bénéficiera d’un prêt de 90 millions $ du FIDA pour son adaptation aux chocs climatiques

Togo-Bénin : le Fida appuie une initiative de création de marchés agricoles intégrés, le long de la frontière

Gabon : Olam palm porte la superficie totale de ses plantations certifiées RSPO à 112 455 ha

 
ELECTRICITE

Les nouvelles recettes de Bamako pour remettre Energie du Mali (EDM) sur les rails

Côte d’Ivoire : 60 MW de centrales solaires bientôt développés dans le cadre de Scaling Solar

Nigeria: les GenCos menacent d’un blackout national

Greenlight Planet s’associe à Orange pour l’accès à l’électricité de 50 millions de personnes en 10 ans

 
HYDROCARBURES

Sénégal : le président Macky Sall change de nom au champ pétrolier SNE

Le Rwanda va commander une étude pour savoir si le méthane du lac Kivu peut être utilisé comme combustible pour la cuisson

L’année prochaine, le Sénégal mettra en vente 10 blocs d’exploration pétrolière, tous situés en mer

Namibie : Total confie à son compatriote Bourbon, la logistique de sa prochaine campagne d’exploration pétrolière

 
MINES

Maroc : Trigon Metals veut acquérir le projet de cuivre et argent Silver Hill

Thani Stratex prépare un vaste programme de forage de 42 000 m sur ses projets aurifères à Djibouti

Burkina Faso : Sarama Resources reprend le contrôle total du projet Houndé Sud

Lesotho : la mine Mothae livre deux nouveaux diamants de plus de 100 carats

 
TELECOM

Côte d’Ivoire : les ex-employés de Comium sollicitent l’intervention d’Alassane Ouattara afin que soient enfin réglés leurs droits

Le groupe Orange envisage une introduction en bourse de sa branche Moyen-Orient et Afrique

Algérie se dote d’une Agence nationale pour le développement de la numérisation qui entrera en service d’ici la fin d’année

La connectivité intelligente est catalyseur d'une nouvelle croissance du PIB, selon le rapport du Huawei Global Connectivity Index 2019

 
TRANSPORT

La Guinée va se doter de 650 km de voies ferrées et d’un port en eau profonde dans le cadre d'un contrat d’exploitation minière

La réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké qui relie le centre et le nord de la Côte d’Ivoire se poursuit

La Tanzanie mobilise les financements pour la deuxième phase du projet SGR qui reliera Dar es Salaam au Rwanda, au Burundi et à la RDC

Le Mozambique inaugure l’autoroute rénovée de 287 km qui relie la ville portuaire de Beira au Zimbabwe

 
FORMATION

Djibouti : le gouvernement annonce un plan stratégique national pour la formation professionnelle sur 10 ans

Un programme de formation pour les professionnels de la santé publique en Afrique

Au Ghana, les effectifs des écoles françaises ont augmenté de 10% en 2019, alors que s’annonce une réforme sur l’enseignement du français

Le Maroc adhère à la convention révisée sur la reconnaissance des diplômes de l’enseignement supérieur en Afrique

 
COMM

Sénégal : la Cour d’appel de Dakar se prononce en faveur d’Excaf Telecom dans la procédure qui l’oppose à Canal + et Sport TV Portugal

Ghana : après avoir stagné en 2017, l’industrie cinématographique a généré 1,4 million USD en 2018 (PwC)

La FIFA lance un appel d’offres pour les droits médias des deuxième et troisième tours des qualifications africaines pour le mondial 2022

Zimbabwe : le gouvernement annonce avoir construit 18 sites d’émission de la TNT sur les 48 prévus

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique