Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L'américain JP Morgan Chase lance la première crypto-monnaie jamais émise par une banque... un changement de paradigme?

  • Date de création: 15 février 2019 12:25

(Agence Ecofin) - L'annonce fait l'effet d'une onde de choc dans l'univers de la finance internationale. Dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine CNBC, Umar Farooq, le responsable Blockchain au sein de JP Morgan Chase, a annoncé jeudi 14 février un test réussi de la monnaie digitale appartenant à ce qui est la plus grosse banque américaine de part le volume des actifs.

Un vrai changement de paradigme?, pas certain. Certes Jamie Dimon, le milliardaire américain et président directeur général de l'institution, avait en 2017 qualifié les bitcoins de « fraude », avant de rempiler en 2018 dans une interview sur la chaîne de télévision Fox News pour dire : « Ne m'en parlez plus jamais ! »

 Même si on ne parle plus de rejet total, JP Morgan Chase opte tout de même pour une conception très édulcorée de la crypto-monnaie. JPM Coin n'est pas adossé sur une ligne de code, comme les Bitcoin ou l'Ethereum, mais sur des dollars existants. Sa fonction principale est de faciliter les transactions pour les clients institutionnels de la banque. Pas question donc pour les individus de demander une ouverture de compte en JPM Coin. D’autre part, chaque fois que le paiement d’une transaction sera effectué, la monnaie digitale équivalente sera détruite. Enfin, le volume global des transactions concernées ne devrait pas dépasser un certain montant.

 JP Morgan s'est appuyé sur la technologie de la Blockchain, un système qui permet de répertorier des signatures numériques de chaque message électronique offrant ainsi une plus grande sécurisation et une meilleure traçabilité des transactions financières.

 « Nous avons toujours cru au potentiel de la technologie Blockchain et nous soutenons les crypto-monnaies tant qu'elles sont correctement contrôlées et réglementées. En tant que banque réglementée à l'échelle mondiale, nous pensons que nous avons une opportunité unique de développer cette capacité de manière responsable sous la supervision de nos régulateurs », a expliqué Umar Farooq

De nombreuses banques américaines parmi les plus importantes, comme Goldman Sachs ou encore Citigroup, s'intéressent de près à la technologie de la Blockchain et des possibilités qu'elle offre. 

Rappelons que les crypto-monnaies sont nées de la volonté d'un groupe de personnes exclues du système financier des banques centrales et désirant tout de même financer leurs projets.

Alors que la volatilité s'est installée sur le marché monétaire mondial, fin 2017, la valeur des bitcoins a fortement progressé suite à une explosion de la demande. Elle s'est aujourd'hui ajustée à la baisse. Cela n'empêche pas les crypto-monnaies d'être perçues comme une alternative au financement du développement, notamment dans certains pays d'Afrique en construction.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

L'Ouganda réhausse ses perspectives de croissance à 6,3% en 2019/2020

Kenya: 10,1 milliards de dollars rapatriés en trois ans dans le cadre d’une amnistie fiscale

Burkina Faso : le Parlement approuve l’octroi de 8 millions par l’IDA pour un projet de résilience climatique

Brexit : après un énième échec politique, la Première ministre Theresa May va jeter l'éponge

 
AGRO

Le Kenya veut porter sa production caféière à 100 000 tonnes, à moyen terme

Maroc : des droits de douane de 135% frapperont les importations de blé tendre, à partir de juin

Côte d’Ivoire : le CCA annonce une suspension des autorisations d’exportation de noix de cajou

Burkina Faso : le gouvernement octroie 11,3 milliards FCFA pour apurer la dette des producteurs de coton

 
ELECTRICITE

Le Mozambique propose d’exporter de l’électricité vers la Zambie et le Zimbabwe

Sénégal : réception des 46 turbines éoliennes du parc éolien de Taïba Ndiaye

Rwanda : BBOXX obtient 8 millions $ en francs rwandais pour étendre sa part de marché

Maroc : le consortium mené par EDF remporte la construction d’une centrale solaire de 800 MW

 
HYDROCARBURES

Le Nigeria se prépare à rentabiliser le gaz normalement torché par les producteurs  

BW en passe de devenir une entreprise pétrolière E & P

Côte d’Ivoire : le gouvernement attribue quatre blocs d’exploration pétrolière à Total et Eni

La Sierra Leone rouvre son quatrième cycle d’octroi de licences pétrolières

 
MINES

Zimbabwe : B2Gold s’intéresserait au projet d’or Shamva

Kinross : de nouveaux visages pour une nouvelle ère en Mauritanie

Tanzanie : Strandline lève des fonds pour ses projets Fungoni et Tajiri

Le Ghana en quête d’investisseurs pour exploiter ses ressources de bauxite

 
TELECOM

Namibie: MTC entame le processus d’introduction en bourse le 19 juin 2019

Nigeria: le ministre des Communications plaide pour une banque de développement des TIC

Le Soudan du Sud se dote d’une passerelle internationale pour faire chuter les coûts d’appel vers l’étranger

« Plus de murs », c’est le message de Ken Hu, Vice-Président de Huawei, le 23 mai 2019 lors de la Conférence de Potsdam sur la cybersécurité

 
FORMATION

Insead Business School annonce le lancement de sa bourse en MBA pour les étudiants africains

La Harvard Business School Online ouvre un cours grand public sur les technologies financières

Lambda School lance son programme de formation en ligne, accessible gratuitement aux jeunes développeurs de Côte d’Ivoire

La Banque mondiale propose un cours en ligne grand public sur les partenariats public-privé

 
COMM

RDC : l’agence de presse Sputnik signe un accord de partenariat avec le radiodiffuseur national congolais

Zimbabwe : les autorités veulent accorder 24 licences pour des chaînes de télévision

Afrique francophone : Facebook va accompagner 10 000 PME dans leurs stratégies de marketing digital

Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde  

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique