Ecofin Finance

L'américain JP Morgan Chase lance la première crypto-monnaie jamais émise par une banque... un changement de paradigme?

L'américain JP Morgan Chase lance la première crypto-monnaie jamais émise par une banque... un changement de paradigme?

(Agence Ecofin) - L'annonce fait l'effet d'une onde de choc dans l'univers de la finance internationale. Dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine CNBC, Umar Farooq, le responsable Blockchain au sein de JP Morgan Chase, a annoncé jeudi 14 février un test réussi de la monnaie digitale appartenant à ce qui est la plus grosse banque américaine de part le volume des actifs.

Un vrai changement de paradigme?, pas certain. Certes Jamie Dimon, le milliardaire américain et président directeur général de l'institution, avait en 2017 qualifié les bitcoins de « fraude », avant de rempiler en 2018 dans une interview sur la chaîne de télévision Fox News pour dire : « Ne m'en parlez plus jamais ! »

 Même si on ne parle plus de rejet total, JP Morgan Chase opte tout de même pour une conception très édulcorée de la crypto-monnaie. JPM Coin n'est pas adossé sur une ligne de code, comme les Bitcoin ou l'Ethereum, mais sur des dollars existants. Sa fonction principale est de faciliter les transactions pour les clients institutionnels de la banque. Pas question donc pour les individus de demander une ouverture de compte en JPM Coin. D’autre part, chaque fois que le paiement d’une transaction sera effectué, la monnaie digitale équivalente sera détruite. Enfin, le volume global des transactions concernées ne devrait pas dépasser un certain montant.

 JP Morgan s'est appuyé sur la technologie de la Blockchain, un système qui permet de répertorier des signatures numériques de chaque message électronique offrant ainsi une plus grande sécurisation et une meilleure traçabilité des transactions financières.

 « Nous avons toujours cru au potentiel de la technologie Blockchain et nous soutenons les crypto-monnaies tant qu'elles sont correctement contrôlées et réglementées. En tant que banque réglementée à l'échelle mondiale, nous pensons que nous avons une opportunité unique de développer cette capacité de manière responsable sous la supervision de nos régulateurs », a expliqué Umar Farooq

De nombreuses banques américaines parmi les plus importantes, comme Goldman Sachs ou encore Citigroup, s'intéressent de près à la technologie de la Blockchain et des possibilités qu'elle offre. 

Rappelons que les crypto-monnaies sont nées de la volonté d'un groupe de personnes exclues du système financier des banques centrales et désirant tout de même financer leurs projets.

Alors que la volatilité s'est installée sur le marché monétaire mondial, fin 2017, la valeur des bitcoins a fortement progressé suite à une explosion de la demande. Elle s'est aujourd'hui ajustée à la baisse. Cela n'empêche pas les crypto-monnaies d'être perçues comme une alternative au financement du développement, notamment dans certains pays d'Afrique en construction.

Idriss Linge


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique