Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

RDC : Rawbank annonce des résultats 2018 en hausse

  • Date de création: 12 juin 2019 18:54

(RAWBANK) - RAWBANK, le numéro un du secteur bancaire de République Démocratique du Congo (RDC), publie aujourd’hui son Rapport Annuel 2018, avec des résultats marquant une croissance encore accélérée par rapport à 2017. Ces excellents résultats témoignent de l’ambition de RAWBANK de « Voir grand pour le Congo ». En effet, après une année 2017 marquée par les incertitudes économiques et politiques, RAWBANK a su anticiper la conjoncture en optimisant le déploiement de ses agences, et en développant la gamme des services proposés à ses clients.

« Voir grand pour le Congo » selon RAWBANK, c’est démontrer un engagement constant à dépasser les attentes, anticiper les difficultés, et innover sans cesse au service de tous ceux – entreprises, particuliers – qui contribuent à la modernisation de l’économie congolaise.

La banque affiche ainsi d’excellents résultats et des chiffres en forte progression. Au 31 décembre 2018, ses dépôts atteignent 1,15 milliard de dollars (1 889 milliards de francs congolais, soit une hausse de 27% par rapport à 2017) ; ses crédits à décaissement 665 millions de dollars (1 084 milliards de francs congolais, +59,5%) ; son résultat net 23, 68 millions de dollars (38 milliards de francs congolais, +311%) ; son produit net bancaire 155 millions de dollars (253 milliards de francs congolais, +56%) ; et son total bilan de 1,67 milliard  de dollars (2 737 milliards de francs congolais, +25%).

En tant que première banque de RDC, RAWBANK continue à développer l’accueil grâce à l’ouverture et la rénovation d’agences à travers tout le pays. En 2018, la stratégie poursuivie a été double, avec d’une part la décentralisation de la gestion des agences pour leur offrir plus de pouvoir et d’efficacité, et d’autre part l’extension et l’adaptation du réseau d’agences en fonction des besoins locaux et de leur performance passée. RAWBANK confirme ainsi croissance, expansion et stabilité, grâce à une offre innovante et de proximité, et une gestion rigoureuse en conformité avec les plus hauts standards internationaux.

« RAWBANK a su mettre en avant un esprit entrepreneurial qui la place au plus près des exigences et des attentes du terrain. C’est ce même esprit qui nous met au diapason de nos clients, grandes entreprises ou PME, créatrices de valeur et attentives comme nous aux grands équilibres et aux forces structurantes du marché, et explique les excellentes performances de notre banque », explique Thierry Taeymans, Directeur Général de RAWBANK.

En 2018, RAWBANK a largement misé sur le développement de son offre digitale pour apporter efficacité, facilité d’accès, rapidité, pour tous ses services habituels. Leur numérisation est amenée à jouer un rôle chaque jour plus important, et RAWBANK entend rester à la pointe de ce domaine dans le secteur bancaire.

Avec une conjoncture en amélioration constante pour l’année 2019, l’avenir de RAWBANK est particulièrement prometteur.  La banque ambitionne d’ailleurs de devenir une banque leader d’Afrique, conquérant de nouveaux marchés, en proposant de nouveaux produits et en étendant sa proximité auprès de ses clients.

À propos de RAWBANK

Créée en 2002 par le groupe Rawji, présent en République Démocratique du Congo depuis le début du XXème siècle dans le commerce, la distribution et l’industrie, RAWBANK est la banque leader du pays en ayant été la première à dépasser 1 milliard de dollars en total de bilan en 2015.

Forte de plus de 1 600 collaborateurs avec près de 100 points de vente et un bureau de représentation à Bruxelles, plus de 400 000 clients et 25% de parts de marché, RAWBANK accompagne le développement de l’économie congolaise. Certifiée et primée, elle est considérée aujourd’hui comme un acteur financier incontournable en RDC, tant pour les particuliers, les PMI/PME que pour les grandes entreprises et institutions internationales.

Rawbank est notée par Moody’s (B3), certifiée ISO/IEC 20000 et ISO/IEC 27001, et a noué des partenariats de financement avec plusieurs bailleurs internationaux (Proparco, IFC, Shelter Africa...). Sûreté, rentabilité et pérennité sont les priorités opérationnelles de Rawbank pour consolider sa stratégie de croissance, notamment en direction des particuliers et du secteur privé.

Téléchargez notre Rapport annuel 2018

Pour en savoir plus : www.rawbank.cd

15585 in 2 Finance rawBank


 
GESTION PUBLIQUE

Rwanda : 10,3 millions € de l’UE pour appuyer le mécanisme d’évacuation des migrants

Des voix s'élèvent pour critiquer la gouvernance à la tête de la Commission de la CEMAC

Sao Tomé-et-Principe: le gouvernement lance un appel d'offres international pour la construction d'un port en eau profonde dans le nord du pays

La Zambie relève son principal taux directeur à 11,5% pour maîtriser son inflation en hausse

 
AGRO

Huile de palme : la production mondiale devrait connaître une croissance modeste en 2020

La Côte d’Ivoire vise désormais 510 000 tonnes de coton en 2019/2020

L’Ethiopie bénéficiera d’un prêt de 90 millions $ du FIDA pour son adaptation aux chocs climatiques

Togo-Bénin : le Fida appuie une initiative de création de marchés agricoles intégrés, le long de la frontière

 
ELECTRICITE

La société allemande Sahay Solar Engineering envisage de monter une ferme solaire en Gambie

Les nouvelles recettes de Bamako pour remettre Energie du Mali (EDM) sur les rails

Côte d’Ivoire : 60 MW de centrales solaires bientôt développés dans le cadre de Scaling Solar

Nigeria: les GenCos menacent d’un blackout national

 
HYDROCARBURES

Algérie : Sonatrach signe avec le groupe français Engie des accords de livraison de gaz naturel et de GNL

Sénégal : le président Macky Sall change le nom du champ pétrolier SNE

Le Rwanda va commander une étude pour savoir si le méthane du lac Kivu peut être utilisé comme combustible pour la cuisson

L’année prochaine, le Sénégal mettra en vente 10 blocs d’exploration pétrolière, tous situés en mer

 
MINES

Ghana : le ministère approuve l’octroi d’un bail minier pour le projet Akrokeri-Homase

Maroc : Trigon Metals veut acquérir le projet de cuivre et argent Silver Hill

Thani Stratex prépare un vaste programme de forage de 42 000 m sur ses projets aurifères à Djibouti

Burkina Faso : Sarama Resources reprend le contrôle total du projet Houndé Sud

 
TELECOM

Côte d’Ivoire : les ex-employés de Comium sollicitent l’intervention d’Alassane Ouattara afin que soient enfin réglés leurs droits

Le groupe Orange envisage une introduction en bourse de sa branche Moyen-Orient et Afrique

Algérie se dote d’une Agence nationale pour le développement de la numérisation qui entrera en service d’ici la fin d’année

La connectivité intelligente est catalyseur d'une nouvelle croissance du PIB, selon le rapport du Huawei Global Connectivity Index 2019

 
TRANSPORT

La Guinée va se doter de 650 km de voies ferrées et d’un port en eau profonde dans le cadre d'un contrat d’exploitation minière

La réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké qui relie le centre et le nord de la Côte d’Ivoire se poursuit

La Tanzanie mobilise les financements pour la deuxième phase du projet SGR qui reliera Dar es Salaam au Rwanda, au Burundi et à la RDC

Le Mozambique inaugure l’autoroute rénovée de 287 km qui relie la ville portuaire de Beira au Zimbabwe

 
FORMATION

La communauté en ligne d’entrepreneurs VC4A, lance un cours à distance destiné aux professionnels africains du secteur des affaires

Djibouti : le gouvernement annonce un plan stratégique national pour la formation professionnelle sur 10 ans

Un programme de formation pour les professionnels de la santé publique en Afrique

Au Ghana, les effectifs des écoles françaises ont augmenté de 10% en 2019, alors que s’annonce une réforme sur l’enseignement du français

 
COMM

Sénégal : la Cour d’appel de Dakar se prononce en faveur d’Excaf Telecom dans la procédure qui l’oppose à Canal + et Sport TV Portugal

Ghana : après avoir stagné en 2017, l’industrie cinématographique a généré 1,4 million USD en 2018 (PwC)

La FIFA lance un appel d’offres pour les droits médias des deuxième et troisième tours des qualifications africaines pour le mondial 2022

Zimbabwe : le gouvernement annonce avoir construit 18 sites d’émission de la TNT sur les 48 prévus

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique