Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

RDC : Rawbank annonce des résultats 2018 en hausse

RDC : Rawbank annonce des résultats 2018 en hausse
  • Date de création: 12 juin 2019 18:54

(RAWBANK) - RAWBANK, le numéro un du secteur bancaire de République Démocratique du Congo (RDC), publie aujourd’hui son Rapport Annuel 2018, avec des résultats marquant une croissance encore accélérée par rapport à 2017. Ces excellents résultats témoignent de l’ambition de RAWBANK de « Voir grand pour le Congo ». En effet, après une année 2017 marquée par les incertitudes économiques et politiques, RAWBANK a su anticiper la conjoncture en optimisant le déploiement de ses agences, et en développant la gamme des services proposés à ses clients.

« Voir grand pour le Congo » selon RAWBANK, c’est démontrer un engagement constant à dépasser les attentes, anticiper les difficultés, et innover sans cesse au service de tous ceux – entreprises, particuliers – qui contribuent à la modernisation de l’économie congolaise.

La banque affiche ainsi d’excellents résultats et des chiffres en forte progression. Au 31 décembre 2018, ses dépôts atteignent 1,15 milliard de dollars (1 889 milliards de francs congolais, soit une hausse de 27% par rapport à 2017) ; ses crédits à décaissement 665 millions de dollars (1 084 milliards de francs congolais, +59,5%) ; son résultat net 23, 68 millions de dollars (38 milliards de francs congolais, +311%) ; son produit net bancaire 155 millions de dollars (253 milliards de francs congolais, +56%) ; et son total bilan de 1,67 milliard  de dollars (2 737 milliards de francs congolais, +25%).

En tant que première banque de RDC, RAWBANK continue à développer l’accueil grâce à l’ouverture et la rénovation d’agences à travers tout le pays. En 2018, la stratégie poursuivie a été double, avec d’une part la décentralisation de la gestion des agences pour leur offrir plus de pouvoir et d’efficacité, et d’autre part l’extension et l’adaptation du réseau d’agences en fonction des besoins locaux et de leur performance passée. RAWBANK confirme ainsi croissance, expansion et stabilité, grâce à une offre innovante et de proximité, et une gestion rigoureuse en conformité avec les plus hauts standards internationaux.

« RAWBANK a su mettre en avant un esprit entrepreneurial qui la place au plus près des exigences et des attentes du terrain. C’est ce même esprit qui nous met au diapason de nos clients, grandes entreprises ou PME, créatrices de valeur et attentives comme nous aux grands équilibres et aux forces structurantes du marché, et explique les excellentes performances de notre banque », explique Thierry Taeymans, Directeur Général de RAWBANK.

En 2018, RAWBANK a largement misé sur le développement de son offre digitale pour apporter efficacité, facilité d’accès, rapidité, pour tous ses services habituels. Leur numérisation est amenée à jouer un rôle chaque jour plus important, et RAWBANK entend rester à la pointe de ce domaine dans le secteur bancaire.

Avec une conjoncture en amélioration constante pour l’année 2019, l’avenir de RAWBANK est particulièrement prometteur.  La banque ambitionne d’ailleurs de devenir une banque leader d’Afrique, conquérant de nouveaux marchés, en proposant de nouveaux produits et en étendant sa proximité auprès de ses clients.

À propos de RAWBANK

Créée en 2002 par le groupe Rawji, présent en République Démocratique du Congo depuis le début du XXème siècle dans le commerce, la distribution et l’industrie, RAWBANK est la banque leader du pays en ayant été la première à dépasser 1 milliard de dollars en total de bilan en 2015.

Forte de plus de 1 600 collaborateurs avec près de 100 points de vente et un bureau de représentation à Bruxelles, plus de 400 000 clients et 25% de parts de marché, RAWBANK accompagne le développement de l’économie congolaise. Certifiée et primée, elle est considérée aujourd’hui comme un acteur financier incontournable en RDC, tant pour les particuliers, les PMI/PME que pour les grandes entreprises et institutions internationales.

Rawbank est notée par Moody’s (B3), certifiée ISO/IEC 20000 et ISO/IEC 27001, et a noué des partenariats de financement avec plusieurs bailleurs internationaux (Proparco, IFC, Shelter Africa...). Sûreté, rentabilité et pérennité sont les priorités opérationnelles de Rawbank pour consolider sa stratégie de croissance, notamment en direction des particuliers et du secteur privé.

Téléchargez notre Rapport annuel 2018

Pour en savoir plus : www.rawbank.cd

15585 in 2 Finance rawBank


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Sénégal: le frère du président Macky Sall démissionne de la Caisse des Dépôts après des accusations de corruption  

Egypte : le parlement approuve le budget le plus important de l'histoire du pays, à plus de 94 milliards $  

Cap-Vert: la dette publique enregistre une baisse en 2018 mais reste très élevée à 122,8% (GAO)

Finance verte : Coöperatief Climate Fund Managers a levé 850 millions $ en deux ans pour des projets énergétiques

 
AGRO

La Tanzanie va livrer 1 million de tonnes de maïs au Kenya en 2019/2020

Côte d’Ivoire : l’exécutif veut attirer plus de jeunes dans le cacao grâce au prix plancher commun

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

 
ELECTRICITE

La BAD obtient 40 millions € de la Commission européenne pour accélérer l’électrification en Afrique

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

 
HYDROCARBURES

Kenya : le gouvernement s'accorde avec Total, Tullow et Africa Oil pour construire une raffinerie de pétrole

Le Ghana veut introduire le gaz naturel comprimé comme complément aux produits pétroliers

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

 
MINES

Mali: le gouvernement lance officiellement les travaux de construction de l'Ecole des Mines

Le déficit d’approvisionnement de cuivre prévu pour l’année 2019 se confirme

Afrique du Sud : le projet Boikarabelo devrait produire son premier charbon en 2022

L’australien Sandfire Resources veut investir dans le secteur minier du Botswana

 
TELECOM

Bénin : Isocel promet une offre Internet par fibre optique, «au coût le moins élevé du marché» (Interview)

TIF 2019 : Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d’existence en Tunisie

Orange a aidé KaiOS Tehnologies à lever 50 millions $ pour améliorer l’accès à Internet en Afrique

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

Algérie : le groupe Medias Temps Nouveau bientôt vendu ?

Retransmission CAN 2019: le cryptage des chaînes nationales chez l’opérateur Canal +, décrié sur les réseaux sociaux

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique