Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le Kenya rejoint la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures

  • Date de création: 04 mai 2018 15:01

(Agence Ecofin) - La Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB), une institution financière multilatérale créée par la Chine en 2015, a annoncé dans un communiqué publié le 2 mai, avoir approuvé l’adhésion du Kenya et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

«Nous sommes très heureux d'accueillir la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Kenya en tant que membres potentiels.», a déclaré le vice-président de l'AIIB, Sir Danny Alexander, cité dans le communiqué.

«L'AIIB compte désormais 86 membres provenant de six continents, ce qui montre un engagement fort à promouvoir le développement des infrastructures par le biais d'une coopération multilatérale fondée sur des règles avec des normes de gouvernance élevées.», a-t-il ajouté. 

L'Egypte, l'Afrique du Sud, l’Ethiopie et le Soudan étaient, jusque-là, les seuls membres africains de la banque.

L’Algérie, la Libye, le Nigeria, le Sénégal et Madagascar ont aussi présenté des demandes d’adhésion à la nouvelle institution financière. 

L’AIIB, qui  avait annoncé fin 2016 qu’elle allait commencer à financer des projets en Afrique, a déjà accordé en septembre dernier à l’Egypte un prêt de 210 millions de dollars destiné à financer 11 projets de centrales solaires d’une capacité combinée de 490 mégawatts.

Lancée en juin 2015 à l’initiative de la Chine, la nouvelle banque multilatérale est une tentative de Pékin et ses alliés, de briser la domination occidentale sur la gouvernance des différents bailleurs de fonds multilatéraux déjà existants. Elle compte 57 membres fondateurs parmi lesquels figurent une vingtaine de pays occidentaux, dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. 

Peu après le lancement de cette institution qui se donne pour mission de financer des projets d'infrastructures, dont une ligne de chemin de fer colossale reliant Pékin à Bagdad, les Etats-Unis ont appelé les pays souhaitant rejoindre l’AIIB à patienter jusqu’à ce que cette banque fasse preuve d’un respect des normes de gouvernance et des standards environnementaux et sociaux.

Mais cet appel n’a pas été pris en considération par de nombreux pays à travers le monde, dont plusieurs alliés de Washington.

Au sein du Groupe des 7 pays les plus industrialisés, seuls les Etats-Unis et le Japon ont préféré rester en-dehors de l’institution.

Washington soupçonne Pékin de vouloir utiliser l’AIIB pour favoriser ses entreprises et servir ses propres intérêts géopolitiques. La Chine détient en effet 30 % du capital de l’institution et 26 % des droits de vote, alors que l’Inde, deuxième actionnaire, vient très loin derrière avec 8,4 %.

Lire aussi:

05/09/2017 - Egypte : la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures alloue 210 millions $ au solaire

23/03/2017 - La Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures approuve l’adhésion de l’Ethiopie et du Soudan

09/01/2017 - 30 nouveaux pays vont rejoindre la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures

15/04/2015 - La Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures comptera 57 pays fondateurs


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Les pays africains ne devraient pas s’attendre à une nouvelle initiative d’allègement de la dette, avertit un haut responsable américain

Le Mozambique et les Etats-Unis signent un accord pour stimuler leurs relations commerciales

Mali : la Boad débloque 25 milliards FCFA pour la construction de 1085 logements sociaux et économiques

Gambie : 2,7 millions $ pour améliorer les réponses aux risques de catastrophes avec l’appui de la BAD

 
AGRO

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

Ethiopie : la nouvelle usine de Coca-Cola sera achevée d'ici 2020

Angola : l’Etat lance un appel d’offres pour privatiser 4 fermes agricoles publiques

 
ELECTRICITE

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

Mozambique : 420 millions $ obtenus de la Banque mondiale pour le projet électrique de Temane  

SEforALL : une approche d’électrification intégrée accélérera le processus d’accès universel à l’électricité

 
HYDROCARBURES

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

L'Egypte va payer une amende de 392 millions de livres sterling à Israël pour défaut de livraison de gaz

La consommation moyenne mondiale de gaz devrait croître de 1,6 % par an jusqu'en 2024 (Rapport)

Le Nigeria va relancer les travaux d’exploration pétrolière dans le bassin du lac Tchad

 
MINES

Gabon : Eramet lèvera 640 millions € pour augmenter sa production de manganèse de 63% en 5 ans

Afrique du Sud : selon un rapport, le commerce illicite de l’or ferait perdre environ 1 milliard de dollars annuels au pays

Zimbabwe : les mineurs locaux poussés à des choix désespérés par manque de capitaux et de mécanismes adaptés

Gabon : le ministre des Transports accuse la Comilog suite au déraillement d’un train minéralier

 
TELECOM

RDC : Vodacom est parvenu à un accord avec le gouvernement pour sa licence 2G

Afrique du Sud: Datacentrix décroche un contrat informatique de 21,6 millions $ auprès de SANParks

Gabon : la numérotation téléphonique passe à neuf chiffres le 12 juillet prochain

Kenya: Safaricom annonce des perturbations sur son réseau, du 20 au 23 juin 2019, suite à des travaux de maintenance

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Une chaine de télévision pour s’informer sur les universités africaines et leur offre de formation

L’Afrique à l’honneur au festival du film d’animation d’Annecy en 2020

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique