Ecofin Finance

Maroc : l’assureur sud-africain Sanlam débute sur des performances mitigées avec sa filiale locale

Maroc : l’assureur sud-africain Sanlam débute sur des performances mitigées avec sa filiale locale

(Agence Ecofin) - Saham Assurances, l'assureur marocain dont le capital est contrôlé majoritairement par Saham Finances, appartenant désormais au groupe sud-africain Sanlam, a annoncé des résultats mitigés pour le compte de l'exercice 2018, a pu apprendre l'Agence Ecofin d'un communiqué publié à l'endroit du marché boursier de Casablanca.

Son chiffre d'affaires global de la période est annoncé en hausse de 7,8% en comparaison à celui de 2017. Il a atteint les 5,22 milliards de dirhams marocains (547,5 millions $). Cette performance a été soutenue par son segment d'activité non-vie, dont le chiffres d'affaire a progressé de 9,7%.

Seulement, cette bonne tendance a été plombée par une hausse de la sinistralité (réparation des dommages). Cela a conduit un repli de résultat technique de 3,7% qui s'achève sur une valeur de 567,7 millions de dirhams contre 598,6 millions de dirhams une année auparavant.

 En plus de cela, une situation que l'entreprise présente sous l’appellation de contrôle fiscal, a dégradé davantage son bénéfice net, qui passe de 440,5 millions de dirhams en 2017, à seulement 402,9 millions de dirhams. Pour les actionnaires cependant, la rémunération devrait rester inchangée.

Le conseil d'administration a proposé à 40 dirhams, le niveau de dividende qui sera distribué par action. Selon l'angle sous lequel on se trouve, cela peut être perçu différemment. En raison de la baisse de 12% de l'action Saham Assurance depuis le premier janvier 2018, le rendement de dividende sera plus élevé. Cependant, le ratio de marge nette qui mesure la rentabilité nette d'une entreprise sur son chiffre d'affaires, s'affichera en baisse.

Idriss Linge


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique