Ecofin Mines
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Mines

Gabon : les anciens travailleurs de la Comuf réclament des réparations pour des situations liées à leur travail

  • Date de création: 25 novembre 2017 03:30

(Agence Ecofin) - Après la fin de leurs activités dans la mine d'uranium exploitée entre 1958 et 1999, par la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf), dans le Sud-est du Gabon, plusieurs centaines d'anciens travailleurs gabonais de ladite société réclament toujours réparation depuis plus de douze ans. 

Selon la presse locale, ces anciens mineurs de la filiale gabonaise d'Areva indiquent que leur situation sanitaire actuelle est fortement liée aux conditions de travail dans cette mine. Autrement dit, ils estiment qu’ils souffrent des maladies contractées dans cette mine. 

En 2016, à l’occasion de la commémoration de la fin des activités de cette mine, les ex-employés de la Comuf avaient une fois de plus, attiré l’attention de la communauté internationale grâce à d’anciens salariés français de cette entreprise afin que réparation soit faite. 

« Je transportais la boue à l’usine. C’était du minerai pur. J’étais seul au fond des mines. Actuellement, je suis malade ; des boutons sortent de mes deux pieds enflés. Ils ont vu à la biopsie que c’est une tumeur. Mais jusqu’alors, ils ne réagissent pas. Voilà le papier qu’ils m’ont donné. Je suis abandonné par Areva. Ils ne se sont pas occupés de moi.», avait expliqué un ancien mineur français sur les ondes de RFI. 

A travers le Mouvement des anciens travailleurs de la Comuf (Matrac), ils entendent poursuivre leur combat même si jusqu’à présent rien n’a été fait. Ils sont en outre aidés dans ce combat, par l'Association française Mounana. Laquelle organisation essaye de se battre pour l'indemnisation des anciens travailleurs expatriés de la Comuf. En 2011, elle a obtenu, l'indemnisation de deux familles d'anciens travailleurs décédés d'un cancer du poumon. 

Il est toutefois indiqué qu’en 2010, même si le groupe Areva avait accepté de créer un Observatoire de la santé (OSM), avec l'État gabonais pour suivre l'état des travailleurs et indemniser les victimes des maladies causées par ces radiations en vue d’une prise en charge par la société, rien n’a été fait. 

Malheureusement, le groupe nucléaire français a toujours affirmé « qu'aucune maladie professionnelle liée à l'exposition aux rayonnements ionisants » n'y a jamais été décelée. 

Malgré l’usure du temps, dans la petite ville de Mounana qui abritait les installations de la Comuf, les anciens mineurs qui ressassent leur passé, ne perdent toujours pas espoir. 

Stéphane Billé


Ecofin Mines     




 
GESTION PUBLIQUE

Finance verte : Coöperatief Climate Fund Managers a levé 850 millions $ en deux ans pour des projets énergétiques

Tunisie : 150 millions d'euros de l'UE pour accélérer la relance économique

Mozambique: le FMI prévoit une croissance économique à deux chiffres à partir de 2023

Egypte: le gouvernement vise un déficit budgétaire de 7,2% et une croissance économique de 6% durant l’exercice 2019/2020

 
FINANCE

Maroc : un groupe hospitalier soutenu par CDG Capital s’offre deux entités du pôle hospitalier de l’assureur Saham

Gabon : le gouvernement choisit Attijariwafa Bank pour son emprunt obligataire sous régional de 100 milliards FCFA

Programme Elite BRVM Lounge : une nouvelle cohorte de 10 PME est lancée

Le sud-africain Naspers reporte l’introduction de son activité Internet sur Euronext Amsterdam

 
AGRO

La Tanzanie va livrer 1 million de tonnes de maïs au Kenya en 2019/2020

Côte d’Ivoire : l’exécutif veut attirer plus de jeunes dans le cacao grâce au prix plancher commun

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

 
ELECTRICITE

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

Mozambique : 420 millions $ obtenus de la Banque mondiale pour le projet électrique de Temane  

 
HYDROCARBURES

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

L'Egypte va payer une amende de 392 millions de livres sterling à Israël pour défaut de livraison de gaz

La consommation moyenne mondiale de gaz devrait croître de 1,6 % par an jusqu'en 2024 (Rapport)

 
TELECOM

Bénin : Isocel va bientôt déployer une offre Internet haut débit soutenue par la fibre optique, au coût le moins élevé du marché

TIF 2019 : Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d’existence en Tunisie

Orange a aidé KaiOS Tehnologies à lever 50 millions $ pour améliorer l’accès à Internet en Afrique

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

Retransmission CAN 2019: le cryptage des chaînes nationales chez l’opérateur Canal +, décrié sur les réseaux sociaux

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Une chaine de télévision pour s’informer sur les universités africaines et leur offre de formation

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines