Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Un courrier de Cyrille Bolloré implore Paul Biya de ne pas lui retirer le port de Douala

Un courrier de Cyrille Bolloré implore Paul Biya de ne pas lui retirer le port de Douala
  • Date de création: 25 septembre 2019 12:16

(Agence Ecofin) - Les sources autorisées contactées par Investir au Cameroun au sein de Bolloré ne confirment, ni n’infirment l’authenticité du document. Mais toujours est-il qu’une correspondance attribuée à Cyrille Bolloré, fils du milliardaire français Vincent Bolloré, est actuellement en circulation dans les médias.

Dans cette lettre datée du 12 septembre 2019, l’on peut lire dès l’entame : « Monsieur le président de la République [Paul Biya], alors que le groupe Bolloré se trouve entraîné, contre son gré, dans une surenchère de turbulences médiatiques et juridiques au Cameroun, j’ai l’honneur de porter à votre haute attention cette correspondance afin de vous rendre compte de la situation ».

Le document poursuit : « En dépit de plus de 20 ans de partenariats réussis avec l’Etat du Cameroun, plusieurs de nos sociétés locales, et notamment notre filiale portuaire DIT qui opère le terminal à conteneurs de Douala – ont fait l’objet récemment de traitements injustes ; c’est ainsi que DIT s’est vu réclamer, en l’absence de fondement juridique, 24 milliards [de FCFA] de pénalités, qu’elle s’est vu dénier le droit de mettre en application un accord signé avec le port de Douala après 6 mois de négociations, et qu’elle n’a pas été autorisée à répondre à l’appel d’offres relatif à sa propre succession ».

Afin de présenter sa défense, relève la correspondance, la filiale DIT a été contrainte de demander la protection des tribunaux nationaux et celle de la Cour d’arbitrage internationale. Toujours selon la lettre attribuée à Cyrille Bolloré, il est écrit que le groupe français a conscience que son avenir dans le pays ne peut se concevoir si certaines autorités du pays souhaitent sa mise à l’écart.

« C’est la raison pour laquelle, nous avons l’honneur de solliciter votre haut arbitrage afin que l’accord signé le 4 octobre 2017 entre le port de Douala et DIT soit mis en œuvre ; cette mise en œuvre permettrait de faciliter le lancement du port de Kribi en mettant en place une synergie entre les deux ports, de solder amiablement tous les différends opposant le PAD et DIT et enfin de relancer sereinement un appel d’offres de mise en concession du terminal à conteneurs de Douala sur une base équitable », peut-on lire. «Veuillez recevoir les souvenir très amicaux de Vincent Bolloré », conclut la lettre.

A l’analyse, il apparaît que, sauf preuve du contraire de l’authenticité de ce document, le groupe Bolloré a sollicité l’arbitrage de Paul Biya avant que le Port autonome de Douala (PAD) ne décide le 16 septembre 2019, soit quatre jours plus tôt, de désigner le Suisse Terminal Investment Limited (TIL) comme le nouvel opérateur du terminal à conteneurs du port de Douala.

TIL a ainsi remplacé DIT, filiale portuaire de Bolloré, dont le contrat a débuté en 2005 et s’achève cette fin d’année 2019. Bolloré a quand-même saisi la Justice depuis son éviction de la short-list des cinq préqualifiés pour l’exploitation du terminal à conteneurs, au terme de l’appel à manifestation d’intérêt du 12 janvier 2018. Le groupe Bolloré, qui pense avoir été injustement écarté, espère toujours obtenir l’annulation du processus de désignation du nouveau concessionnaire dudit terminal à conteneurs.

Selon l’autorité portuaire, le total de toutes les redevances de concession proposées par TIL, sur les 15 années de contrat à signer, est de 357 milliards de FCFA, contre 62 milliards de FCFA pour la concession en cours d'achèvement de DIT.

Sylvain Andzongo




 
FINANCE

PalmPay annonce son entrée sur les marchés nigérian et ghanéen grâce à une levée de 40 millions $

Le renforcement de l’actionnariat noir du sud-africain Vodacom lui a permis d'avoir une charge fiscale plus faible sur son premier semestre 2019

L’agence américaine Development Finance Corporation réalise son premier investissement dans le secteur des énergies en Afrique du Sud

Le Ghana prévoit de lancer une banque de financement des PME en 2020, avec un capital initial équivalent à 363 millions $

 
AGRO

Sénégal : l’exécutif lance la deuxième phase du Programme d’appui à l’agriculture et à l’entrepreneuriat rural

Cameroun : 15 entreprises suspendues pour exploitation forestière illégale

Kenya : le gouvernement veut créer une agence de contrôle de la qualité des denrées agricoles

Ouganda : l’accumulation des stocks sucriers inquiète les acteurs de l’industrie

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud: la France au chevet de l’Eskom

Africa50 rejoint Power Africa pour drainer plus de financement vers le secteur électrique

Kenya : la BAD ne financera pas la centrale à charbon de Lamu (1 050 MW)

Gabon : Meridiam obtient le contrat de concession du barrage de Kinguele (34 MW)

 
HYDROCARBURES

L’Egypte multiplie par trois ses exportations de GNL depuis le terminal d’Idku

Egypte : une explosion de pipeline fait six morts et 16 blessés dans le nord de l’Egypte

A partir de 2030, la croissance de la demande pétrolière sera ralentie par l’utilisation des véhicules électriques (AIE)

Les mauvaises performances de Tullow au Ghana affectent la trésorerie et les prévisions de production de la société pour 2019

 
MINES

Burkina/Liberia : Avesoro enregistre une perte au troisième trimestre 2019

La Guinée rejette l’offre du géant australien du fer Fortescue pour Simandou

Guinée : la mine Boffa exportera ses premières tonnes de bauxite début décembre

Madagascar : Black Earth lance les essais d’extraction minière au projet de graphite Maniry

 
TELECOM

Ouganda : Seacom va s’appuyer sur Raxio Data Center Ltd pour diversifier son offre de services numériques

Afrique du Sud : Telkom en quête d’acquisitions pour se renforcer sur le marché télécoms

Côte d’Ivoire : Orange Fab et Seedstatrs récompensent les 3 meilleures start-up

Orange Group annonce la construction d’un réseau de fibre optique en Afrique de l’Ouest

 
TRANSPORT

Malawi : la Banque européenne d’investissement et l’UE accordent un financement de 139 millions EUR pour réhabiliter 347 km de la nationale M1

La route Ketta-N’Tam, longue de 312 km, qui relie la République du Congo au Cameroun est achevée et sera inaugurée en 2020

South African Airways annule la quasi-totalité des vols prévus vendredi et samedi, à cause de la grève annoncée du personnel

Les Africains sont disposés à voyager 2 à 3 fois par an par avion et à dépenser pour plus de confort, révèle Sabre Corporation

 
FORMATION

Le programme canadien de bourses de la Francophonie ouvre les sélections pour l’année 2020 à 14 pays d’Afrique

Côte d’Ivoire : création de l’Ecole supérieure du pétrole et de l’énergie en partenariat avec l’Institut français du pétrole

Le spécialiste du divertissement TRACE prévoit de lancer une plateforme de formation en ligne en Afrique dans le courant de l’année 2020

Des centres de formation mobiles pour développer les compétences dans le secteur de l’énergie en Afrique

 
COMM

Sénégal : les autorités rappellent l’interdiction de la promotion des produits servant à la dépigmentation

Droits TV CAN : les grands diffuseurs perturbés par l’arrêt de la collaboration entre la CAF et Lagardère

Mali : Thomson Broadcast et Viaccess-Orca se chargeront de la partie technique de la migration vers la télévision numérique

Droits de la Coupe d’Afrique des nations : rien ne va plus entre la Confédération africaine de football et Lagardère

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance