Ecofin Transport
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Transport

Cameroun : le port de Douala va se doter d’un 2e terminal à conteneurs

  • Date de création: 03 août 2019 14:34

(Agence Ecofin) - Le Port autonome de Douala (PAD), l’entreprise publique chargée de la gestion de la plateforme portuaire de la capitale économique camerounaise, peaufine actuellement un projet de construction d’un 2terminal à conteneurs au port de Douala-Bonabéri. L’information a été relevée par Investir au Cameroun, dans une édition spéciale du magazine interne de l’entreprise, consacrée aux « projets structurants » en cours au PAD.

Selon cette source documentaire, le 2e terminal à conteneurs en gestation devrait être construit sous le modèle BOT (Built Operate Transfer), « soit sur la rive gauche, dans le prolongement du terminal à conteneurs actuel, soit sur la rive droite ». La finalisation de « l’étude comparée de faisabilité » ainsi que la « signature de la convention de concession » sont prévues pour la fin du mois de décembre 2019.

Ce projet est révélé au moment où le PAD conduit le processus de sélection d’un nouveau concessionnaire du premier terminal à conteneurs du port de Douala, opéré depuis 2005 par Douala International Terminal (DIT), entreprise contrôlée par le consortium Bolloré-APM Terminals. Candidat à sa propre succession sur ce terminal, ce consortium a été évincé au terme de l’appel international à manifestation d’intérêt, qui a permis de retenir cinq candidats (deux ont finalement répondu à l’appel d’offres restreint, NDLR).

« Il ne s’agit pas d’une éviction (…) Le groupement que vous évoquez a pris part librement à la compétition et n’a tout simplement pas été admis parmi les cinq premiers, après examen et évaluation des candidats classés selon des critères rigoureux par la commission interne ad hoc de passation de la concession du terminal à conteneurs du port de Douala-Bonabéri, dans laquelle siègent plusieurs administrations », explique Cyrus Ngo’o. Le directeur général du PAD s’exprimait ainsi dans une interview accordée au magazine français Jeune Afrique.

Afin de cerner les raisons de sa non sélection après 20 ans passés sur le terminal à conteneurs du port de Douala, apprend-on officiellement, le consortium Bolloré-APM Terminals a saisi la justice camerounaise, notamment le tribunal administratif de la capitale économique du pays. En cas d’explications non satisfaisantes, soutient une source autorisée au sein du consortium, le groupement n’exclut pas la possibilité de tenter une procédure d’arbitrage à l’international, et même de demander une annulation pure et simple de toute la procédure qui, pour l’heure, se poursuit « sereinement », précise-t-on au PAD.

En attendant le dénouement de cette affaire, les deux entreprises ayant finalement répondu à l’appel d’offres retreint, notamment la société émiratie Dubaï Port World et le Suisse Terminal Investment Ltd, doivent se préparer à affronter, dès 2021, la concurrence avec ce 2terminal à conteneurs en gestation au port de Douala.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

03-06-2019 - Exclu de la short-list, Bolloré saisit la justice pour tenter de se repositionner sur le terminal à conteneurs du port de Douala, au Cameroun 

26-03-2019 - Cameroun : cinq opérateurs invités à déposer leurs offres, pour remplacer Bolloré sur le terminal à conteneurs du port de Douala 

20-06-2018 - 04 mastodontes mondiaux des opérations portuaires short-listés pour la concession du terminal à conteneurs du Port de Douala


 
GESTION PUBLIQUE

Le Kenya négocie un prêt de 990 millions $ auprès de la Banque mondiale

ECO : le Nigeria et cinq autres pays de la CEDEAO condamnent la décision de renommer « unilatéralement » le FCFA

En 2018, les Etats de la Cemac ont été les grands bénéficiaires du financement bancaire, au préjudice des entreprises

Cameroun : 69% du budget d’investissement public sera consacré aux infrastructures et à la production, en 2020

 
FINANCE

Maroc : Société Générale et Yamed Capital créent une joint-venture spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers

Radio Mars veut s’introduire sur la Bourse de Casablanca et lever des fonds pour financer son développement 

Côte d’Ivoire : le groupe Fedel Invest lance la construction du complexe touristique « Serena village » pour un coût de 47 millions $

Rwanda : l’Etat cède sa participation de 98,3 % détenue au sein de Burera Diary au zimbabwéen Afrisol

 
AGRO

Côte d’Ivoire : la production de caoutchouc naturel a bondi de 25 % en 2019

Le français Carrefour poursuit sa percée en Afrique de l’Est avec une entrée sur le marché ougandais

Cameroun : en 2020 les importations de blé vont croître à 900 000 tonnes, en hausse de 8,4%

45 millions de personnes se trouvent en situation d’insécurité alimentaire en Afrique australe (PAM)

 
ELECTRICITE

Niger : un consortium d’entreprises dont le français Vergnet remporte le marché de la centrale hybride d’Agadez

Afrique du Sud : dépités des performances de l’Eskom, les grands consommateurs désirent se lancer dans l’autoconsommation

Infinity Energy s’associe à Masdar pour aller à la conquête du marché africain des énergies renouvelables

GERD : les négociations à Washington accouchent d’un accord sur le remplissage et l’exploitation du barrage

 
HYDROCARBURES

Maroc : le gouvernement approuve l’EIE du gazoduc de 120 km de Sound Energy

Sénégal : le prochain cycle de licences pétrolières sera lancé le 28 janvier prochain à l’hôtel King Fahd

Kenya : Tullow suspend le camionnage du pétrole de la région du Turkana vers le port de Mombasa

Sénégal : la décision finale d’investissement pour le projet pétrolier de Sangomar a été prise

 
MINES

Un an après la fusion avec Randgold Resources, Barrick Gold enregistre une production record sur ses opérations

RDC : la mine de cuivre-cobalt Deziwa entre en production commerciale

Mali : la production industrielle d’or a augmenté de 7 % en 2019

Égypte : le gouvernement introduit de nouvelles réformes minières pour attirer les investisseurs

 
TELECOM

L’OIF et Smart Africa s'unissent pour le développement numérique en Afrique

MTN Côte d’Ivoire donne plus d’explications suite à la rupture du câble sous-marin WACS ayant affecté la connectivité Internet

Kenya : Liquid Telecom a déjà déployé 138 stations émettrices pour son réseau d’Internet des objets

Zimbabwe : les employés de Telecel interpellent le gouvernement sur un risque de faillite imminente de la société

 
ENTREPRENDRE

Cameroun : Jeannette Angoun veut développer la filière locale de l’élevage des poissons

Karimou Ba fabrique un jouet à l’image du car utilisé dans les transports en commun au Sénégal

Cameroun : Danielle Akini forme les enfants à la programmation informatique, dès 4 ans

Mali : Coumba Diakité recycle les pneus usés en meubles de maison

 
MULTIMEDIA

Cameroun : un plan directeur de 9240 km de routes à 5 373 milliards FCFA (infographie)

Blocages d’Internet : 2,16 milliards $ de pertes financières pour l’Afrique subsaharienne en 2019 (Infographie)

Samuel Mathey, prédicateur de l’auto-emploi

Les banques africaines entreront en zone de turbulences en 2020 (Moody’s)

 
FORMATION

L’ONU lance un programme de bourse en droit international pour les juristes professionnels des pays en développement

20 nouvelles universités d’Afrique dont 5 francophones dans le RUFORUM

Kabakoo Academies et le projet Kakuma parmi les 16 écoles du futur du Forum économique mondial

La commission européenne va allouer 6,5 millions d'euros à deux projets pour l'enseignement et la formation professionnelle en Afrique

 
COMM

EXCAF condamné une nouvelle fois pour piratage au Sénégal

Afrique : le continent va-t-il emboiter le pas à l’Europe en matière de régulation de l’audiovisuel ?

Cameroun : la Confédération africaine de football confirme le déroulement de la CAN 2021, du 9 janvier au 6 février

Maroc : le régulateur s’inquiète pour le modèle économique des médias publics

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Transport