Ecofin Hydrocarbures
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Hydro

Ces trois événements qui devraient impacter le marché pétrolier tout au long de l’année 2019

  • Date de création: 10 janvier 2019 13:50

(Agence Ecofin) - Selon une étude publiée par le Dr Ellen Wald, experte des questions énergétiques dans les colonnes du site économique britannique Investing, trois événements majeurs de ce début d’année risquent de bouleverser les prix du pétrole pour le reste de l’année.

Pour l’experte, la première est la publication ce mercredi, d’une étude indépendante sur les réserves saoudiennes, la première de ce genre dans le royaume. L’étude a été réalisée par les consultants pétroliers DeGolyer et MacNoughton et montre que les réserves pétrolières saoudiennes s'élèvent à 263,1 milliards de barils. Ce chiffre ne comprend pas la part du pétrole de l'Arabie saoudite dans la zone neutre qu'elle partage avec le Koweït.

La divulgation de cette information est importante pour deux raisons. Premièrement, cela prouve que le scepticisme à l'égard des réserves auto déclarées de l'Arabie saoudite n'est pas fondé. De toute évidence, l'Arabie saoudite n'induit pas le public en erreur quant à la taille et au caractère récupérable de son pétrole.

Deuxièmement, l'Arabie saoudite a choisi de publier cette information avant une vente d'obligations prévue au cours du deuxième trimestre de l'année par Aramco, la société publique du pétrole. Il semble clair que l'annonce des chiffres officiels des réserves à ce moment-ci, vise à renforcer l'offre obligataire d'Aramco. Par conséquent, le marché sait plus ou moins à quoi s’attendre concernant la capacité de l’Arabie Saoudite à œuvrer pour la stabilisation des cours.

Le deuxième événement concerne l’offre iranienne sur le marché. En effet, les exportations de la République islamique en décembre, se sont élevées à près de 942 000 barils par jour, ce qui est inférieur à la quantité autorisée conformément aux sanctions américaines. Cependant, environ 370 000 barils de pétrole par jour sont toujours en transit sans destination claire.

Une situation qui inquiète déjà le marché et dont les conséquences pourraient être plus graves à mesure que la tension entre les USA et l’Iran montera d’un cran.

Le troisième évènement est la possibilité que l’Arabie Saoudite réduise de façon conséquente son volume de brut extrait et par conséquent son offre au cours de l’année. En effet, le royaume table sur un prix moyen du baril à 80 dollars. C’est d’ailleurs inscrit dans le budget de l’année. Etant donné que c’est un producteur majeur, les analystes estiment que les dirigeants saoudiens opèreront une importante réduction de la production.

Des sources proches du gouvernement ont indiqué que Riyad a réduit ses exportations de pétrole en janvier à 7,2 millions de barils par jour et qu'il les réduira encore davantage en février, à 7,1 millions de barils par jour.

Il y a quelques jours, le ministre du pétrole Al-Falih a déclaré que l'Arabie saoudite avait déjà baissé sa production de pétrole à 10,2 millions de barils par jour alors qu'elle n'avait accepté de la réduire qu’à 10,311 millions de barils par jour après la dernière réunion de l'OPEP.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




 
GESTION PUBLIQUE

Gabon : le FMI estime que les exonérations fiscales accordées aux entreprises de la zone de Nkok sont inefficaces

La Chine va construire 35 000 logements abordables au Mozambique

Somalie : la BAD accorde 28.86 million $ pour financer des projets de développement

Afrique du Sud : le gouvernement veut emprunter plus pour atténuer la faiblesse des recettes fiscales en 2019

 
FINANCE

Maroc : 2018 aura été une année difficile pour les sociétés de bourse actives sur la Bourse de Casablanca

Togo : la SFI change de stratégie d’investissement et s’oriente désormais vers les PME

La société de paiement londonienne VertoFX lève 2,1 millions $ pour renforcer ses activités en Afrique

Ouganda : le fournisseur de glaces industrielles Ice Industries reçoit un investissement du gestionnaire de fonds XSML

 
AGRO

Nigeria : le Royaume-Uni injectera 5 millions de livres dans les technologies agricoles

Guinée : la SFI débloque 25 millions $ en faveur du fabricant de farine Sonoco

Blé : Grains Overseas risque d’être insuffisante pour contrer l’influence russe en Afrique du Nord

L’Afrique du Sud pourrait exporter 1 million de tonnes de maïs en 2019/2020

 
ELECTRICITE

Nigeria : le gouvernement s’allie à Siemens pour distribuer 11 000 MW d’électricité à ses citoyens d’ici à 2023

Maroc : 2,7 millions $ seront investis dans le secteur électrique entre 2019 et 2023

Tanzanie : CrossBoundary Energy Access et PowerGen s’allient pour implanter 60 mini-réseaux

Nigeria : le gouvernement fédéral renégocie ses accords d’exportation d’électricité avec le Bénin et le Niger

 
MINES

Tanzanie : la mine souterraine Ilunga entre en production commerciale

Burkina Faso : West African Resources reçoit une convention minière pour le projet Sanbrado

Le canadien Nexus Gold s’intéresse au secteur minier gabonais

Botswana : Resource Capital Fund investit 70 millions $ dans le projet Khoemacau

 
TELECOM

Zimbabwe : selon Econet Wireless, les coupures d’électricité, la pénurie et la cherté du carburant mettent en péril le secteur télécoms

MTN va proposer des services d’assurance sur mobile en Afrique du Sud grâce à un accord avec Sanlam

Cameroun : les opérateurs mobile se regroupent en association pour défendre leurs intérêts

Le Rwanda renforce son arsenal de cybersécurité avec une politique de protection des enfants en ligne

 
FORMATION

Gabon : la société chinoise Avic livrera, en septembre 2020, un centre de formation aux métiers de l’industrie

Les institutions africaines doivent prendre en compte le développement des emplois à distance dans les formations (BAD)

Le gouvernement du Maroc offre 120 bourses d’études aux jeunes Ivoiriens au titre de l’année académique 2019-2020

Les pays anglophones ont capté 80% des investissements privés dans le secteur de l'éducation en Afrique entre 2012 et 2019

 
COMM

Sénégal : le groupe Trace lance une chaîne de télévision dédiée à la musique locale

Zimbabwe : MultiChoice autorisé à recevoir les souscriptions à ses bouquets en devises étrangères

La Gambie va passer à la télévision numérique en 2020

Liberté de la presse : le Tanzanien Maxence Melo Mubyazi récompensé par le Comité pour la protection des journalistes

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures