Ecofin Telecom

Kenya: le régulateur télécoms confie à Safaricom et Telkom, l’extension du réseau télécoms dans 78 localités reculées du pays

Kenya: le régulateur télécoms confie à Safaricom et Telkom, l’extension du réseau télécoms dans 78 localités reculées du pays

(Agence Ecofin) - Les opérateurs de téléphonie Safaricom et Telkom ont remporté l’appel d’offres lancé par l’Autorité des Communications du Kenya (CA) pour l’extension du réseau de télécommunications dans 78 localités reculées du pays. Les localités des comtés de Turkana, Wajir, Garissa et Kwale figurent sur la liste des zones prioritaires dans le projet. 

L'appel d’offres, la CA l’a fixé à 1,24 milliard de shillings kényans (11 793 591 dollars). Safaricom a remporté une partie de l’offre estimée à 888 millions de shillings (8,7 millions de dollars) tandis que la partie accordée à Telkom a été évaluée à 350 millions de shillings (3,4 millions de dollars).

S’exprimant sur le bien fondé des chantiers confiés à Safaricom et Telkom, Nixon Mageka, membre du Conseil consultatif du service universel (USAC), a expliqué qu’«aujourd'hui, les opérateurs ne mettraient généralement pas leur réseau dans ces endroits, car économiquement, ils ne sont pas viables pour eux, mais en tant que gouvernement, nous voulions que tout le monde soit connecté.  A travers les actions du service universel, nous les aiderons à aller dans des régions où ils n’iraient pas normalement mais que nous voulons cependant qu’ils aillent ». 

D’après l’USAC, une fois les chantiers des deux opérateurs télécoms achevés, c’est 319 298 personnes qui pourront accéder aux services télécoms de qualité. Depuis le lancement du service universel jusqu’à présent, c’est 238 082 personnes qui ont déjà été connectées au réseau à travers le pays où 164 localités demeurent hors du réseau télécoms.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom