Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Nigeria : le Parlement veut introduire une taxe supplémentaire de 9 % sur les télécommunications

Nigeria : le Parlement veut introduire une taxe supplémentaire de 9 % sur les télécommunications
  • Date de création: 09 octobre 2019 15:55

(Agence Ecofin) - Le secteur des télécommunications du Nigeria devrait être soumis à une nouvelle taxe d’ici peu. Le Parlement travaille actuellement en effet dans ce sens. Le projet de loi introduit par le sénateur de Borno Sud, Ali Ndume (photo), déjà adopté en première lecture par le Sénat, prévoit d’imposer tous les services de communication électroniques tels que les appels vocaux, les SMS, la data fournis aussi bien par les sociétés de télécommunication que par les fournisseurs de services Internet et les fournisseurs de services de télévision. 

La taxe, qui sera à la charge des consommateurs, comme le spécifie la section 2 du projet de loi – « La taxe doit être acquittée en même temps que la taxe de service de communication électronique payable au fournisseur de service par le consommateur du service » – n’est pas du tout accueillie avec enthousiasme par les opérateurs télécoms.

D’après Gbenga Adebayo, le président de l’Association des opérateurs de télécommunications sous licence du Nigeria (ALTON), la communication est actuellement l'un des besoins de base les plus abordables pour les Nigérians, mais ce nouvel impôt va augmenter le coût d’accès et d’une certaine manière va freiner la consommation. 

Pour Olusola Teniola, le président de l'Association des entreprises de télécommunications du Nigeria, le gouvernement devrait envisager de réduire les dépenses publiques pour réaliser des économies au lieu d'imposer de nouvelle la taxe.

Il a soutenu que la nouvelle taxe « aura un impact important sur les dépenses, car les personnes qui ont généralement pu se permettre des services ne le pourront plus, car elles seront plus chères ».

« Cela aura un effet d'entraînement sur l'économie, le produit intérieur brut et les revenus des télécommunications. La productivité diminuera, car il sera plus coûteux de passer des appels et de bénéficier d'autres services de communication. Le Nigeria a l'un des plus hauts nombres d'impôts payés. Ceci est juste un autre fardeau supplémentaire pour les consommateurs », a déploré Olusola Teniola.

Lire aussi :
17/04/2019 - En Afrique de l’Ouest, les services mobiles ont contribué à hauteur de 8,7 % du PIB en 2018

11/06/2018 - Nigeria: la NCC donne aux opérateurs télécoms jusqu’à juillet 2018 pour régler leurs dettes fiscales

09/04/2018 - Nigeria: les opérateurs télécoms présentent au gouvernement les obstacles qui entravent leurs efforts à fournir un service de qualité


Ecofin Télécom     




 
GESTION PUBLIQUE

Tunisie : Kais Saied se dirige vers une large victoire au second tour des présidentielles

La France reste ouverte « à une réforme ambitieuse de la Zone franc » (Bruno Le Maire)

Port de Douala : Terminal Investment veut renégocier tous les contrats des ex-employés de Bolloré

Gabon : les impayés de l’État s’élèvent à 269,3 milliards de FCFA au terme du premier semestre 2019

 
FINANCE

Les femmes ont-elles pris le train du crédit digital ? Enseignements du Kenya

Le kényan Safaricom prêt à faire une offre d'acquisition sur l’entreprise publique éthiopienne des télécommunications

La valeur des actions Total Maroc garde un potentiel de hausse sur la Bourse de Casablanca, malgré des performances décevantes

Pratiques frauduleuses : trois banques captent illégalement 80% des injections de liquidités de la Banque centrale de la cemac

 
AGRO

Kenya : démarrage imminent des activités de l’usine de transformation de lait de Kangema

Zimbabwe: la récolte de blé attendue en forte baisse à 60 000 tonnes en 2019/2020

Cacao : les régulateurs ghanéen et ivoirien réexamineront les programmes de production durable des industriels

Cacao: le Nigeria veut s’allier au Cameroun pour négocier une meilleure prime pour ses producteurs

 
ELECTRICITE

Zambie : l’Autorité d’électrification rurale célèbre l’achèvement de son premier mini-barrage à Kasanjiku (640 KW)

Egypte : les 64 bâtiments publics de la nouvelle capitale administrative seront dotés d’installations solaires

Niger : une préqualification lancée pour construire 104 km de ligne électrique dans le cadre du projet Dorsale Nord

First WATT Renewables lauréat du Forum sur les énergies renouvelables 2019 co-organisé par la BAD

 
HYDROCARBURES

ADES empoche un autre contrat de forage en Egypte

La Nigeria LNG signe avec la NNPC un accord de prépaiement de 2,5 milliards de dollars

Les contrôles de change imposés par la BEAC, pourraient ruiner l’industrie pétrogazière de la Guinée équatoriale

Mozambique : ExxonMobil attribue le contrat de construction de son usine de liquéfaction au Japonais JGC

 
MINES

Mozambique : l’américain Urbix aidera Battery Minerals à traiter le graphite de Montepuez

Namibie : Vedanta suspend les opérations à sa mine de zinc Skorpion

La Zambie doit 215 millions $ de remboursements d’impôts aux grandes compagnies minières (gouvernement)

Tanzanie : les exportations d’or continuent d’augmenter

 
FORMATION

Afrique du Sud : la première école secondaire entièrement en ligne proposera ses premiers cours, à partir de janvier 2020

Le Commonwealth lance 4 sessions de formation en ligne sur le leadership pour les ressortissants de ses pays membres

Niger : la délégation de l’Union européenne invite les étudiants à postuler au programme Erasmus +

Le programme de développement de jeunes professionnels ouvre les candidatures pour sa formation en ligne

 
COMM

TNT : les autorités ivoiriennes annoncent une couverture nationale de 40 %

Nigeria : les autorités veulent empêcher la diffusion en ligne de contenu pour adulte impliquant des personnes mineures

Congo : Africa Radio va lancer ses activités à Brazzaville d’ici décembre prochain

Cameroun : des spécialistes américains forment des journalistes en gestion des médias

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom