Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La Suisse exporte vers l’Afrique, des cigarettes plus toxiques que celles vendues en Europe (Public Eye)

La Suisse exporte vers l’Afrique, des cigarettes plus toxiques que celles vendues en Europe (Public Eye)

(Agence Ecofin) - La Suisse n’exporte pas que du chocolat. Elle envoie aussi massivement de la cigarette toxique vers l’Afrique, marchandise qu’elle n’aurait pas pu écouler sur le Vieux continent. C’est le résultat d’une enquête publiée par l’ONG suisse, Public Eye et intitulée « Les cigarettes suisses font un tabac en Afrique ».

Pour aboutir à cette conclusion, l’ONG s’est basée sur le Maroc, un choix qui s’explique par la place importante qu’occupe le pays pour les majors de l’industrie comme Japan Tobacco International (JTI), Phillip Morris International (PMI) ou Bristish American Tobacco (BAT).

Le pays est en effet, la seconde destination de la cigarette fabriquée en Suisse avec 3,62 milliards d’unités absorbées en 2017 derrière le Japon et devant l’Afrique du Sud. Et si pour le consommateur marocain, fumer de la cigarette originaire de Suisse apparaît comme un gage de qualité, il n’en est rien d’après l’ONG qui indique avoir réalisé des tests en laboratoire grâce à une machine à fumer et une cigarette de référence.

« Les résultats sont clairs : les cigarettes fabriquées sur le sol helvétique et vendues au Maroc sont bien plus fortes, plus addictives et plus toxiques que celles que l’on trouve en Suisse ou en France.», explique Public Eye.  

« Pour chacun des trois paramètres testés [goudron, monoxyde de carbone et nicotine, ndlr], la quasi-totalité des cigarettes produites en Suisse et consommées au Maroc enregistre une teneur supérieure à celle observée dans les cigarettes suisses et françaises.», renchérit-elle. 

Pour l’organisation, cette situation est notamment entretenue par le manque de contrôle de l’industrie et le laxisme des autorités.

« Si la Suisse ne contrôle pas les cigarettes fumées par ses habitants, elle ne s’intéresse pas plus à celles produites sur son sol et exportées, confirme l’Administration fédérale des douanes (AFD). Car ce ne sont pas les normes suisses qui s’appliquent, mais bien celles du pays qui importe ces cigarettes. La Confédération promeut ainsi et profite de l’existence d’un double standard, quitte à aggraver les problèmes de santé publique dans les pays importateurs.», souligne l’organisation.

Du côté des importateurs comme le Royaume chérifien, Public Eye fait remarquer que la situation n’est pas non plus reluisante.  

« Le Maroc ne contrôle pas les composants des Winston et des Camel importés de Suisse. Les douanes se contentent de s’assurer de la conformité fiscale des conteneurs. Le cas marocain n’est pas unique : rares sont les pays équipés d’un laboratoire qui analysent systématiquement les cigarettes importées. Selon l’OMS, le Burkina Faso est le seul pays d’Afrique à le faire.», ajoute-t-elle.

Réagissant à la publication de l’enquête, JPI estime que les résultats restent imprécis. « Aucune méthode standardisée ne peut reproduire les habitudes réelles de consommation des fumeurs. Personne ne peut dire qu’une cigarette est moins toxique qu’une autre, par exemple au niveau du goût.», affirme l’entreprise.

Pour rappel, la Suisse a produit 34,6 milliards de cigarettes en 2016 pour des recettes d’exportation de 561 millions de francs suisses, d’après une étude de KPMG.  

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Le Gabon et la Chine célèbrent le 45e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques

L’ignorance du changement climatique pourrait ébranler le système financier mondial, avertissent 36 banques centrales

L’African Business Lawyers’ Club dévoile le thème de sa 8è conférence annuelle : « African Air Transport : Sky is the limit? »

Mali: le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga annonce sa démission

 
FINANCE

L’acquisition de National Bank of Kenya, renforcerait la position de l’Etat comme premier actionnaire de Kenya Commercial Bank

UEMOA : Banque Atlantique dévoile sa nouvelle campagne institutionnelle

Kenya Commercial Bank s'est proposé de racheter National Bank of Kenya, via un échange d'actions

Tunisie : l’endettement sur le long terme du laboratoire pharmaceutique Unimed a progressé de 448 % à 20,8 millions de dinars à fin mars 2019

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Maroc: la première branche africaine d’Orange Cyberdefense a ouvert ses portes dans le pays

Angola: le président de la République annule l'appel d'offres qui a conduit à l'attribution d'une licence télécoms à Telstar

Group Vivendi Africa déploie Canalbox, le premier reseau internet très haut débit FTTH au Congo

Botswana: les attaques sur le réseau télécoms de BTC s’accentuent avec la forte demande du cuivre sur le marché

 
COMM

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Sénégal : sale temps pour Excaf Telecom condamné à payer 600 millions de francs CFA pour avoir repris des images de Côte Ouest

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro