Ouganda : le gouvernement prend une participation de 32% dans la sucrerie de Atiak

Ouganda : le gouvernement prend une participation de 32% dans la sucrerie de Atiak

(Agence Ecofin) - L’exécutif ougandais a acquis une part de 32% dans la sucrerie de Atiak, frontalière du Soudan du Sud dans le nord du pays, pour une contrepartie financière de 64,8 milliards de shillings (17,4 millions $). 

D’après Bloomberg, qui rapporte l’information, cette participation prise auprès de la compagnie Horyal Holdings Ltd sera gérée par la Corporation ougandaise de développement.  

L’unité de production cible actuellement une capacité de broyage de 1 650 tonnes par jour, et génère 6 mégawatts d’électricité.

A long terme, le potentiel de broyage de canne à sucre devrait monter à 3 500 tonnes par jour tandis que celui énergétique passera à 27 mégawatts, rapporte Bloomberg.

Pour rappel, l’Ouganda possède 11 sucreries opérationnelles. Celles-ci devraient produire en 2018, un volume cumulé de 428 000 tonnes de sucre, soit 17% de plus qu'en 2017. 

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro