Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Changement climatique : l’Afrique est largement sous-informée (Afrobarometer)

Changement climatique : l’Afrique est largement sous-informée (Afrobarometer)
  • Date de création: 16 septembre 2019 18:14

(Agence Ecofin) - Si l’Afrique est l’une des régions les plus affectées par le changement climatique, ses populations sont très peu informées sur le phénomène. C’est ce que rapporte l’étude « Change ahead : Experience and awareness of climate change in Africa » réalisée par Afrobarometer sur 34 pays du continent.

Selon les résultats de l’étude, deux Africains sur trois affirment que les conditions de production agricole ont empiré dans leur région au cours de la décennie écoulée. Une forte majorité de ces personnes vivent en Afrique de l’Est. Les principales causes citées pour ces dégradations des conditions sont la sécheresse, mais également les inondations. Certains pays comme Madagascar ou le Malawi subissent ces deux types d’événements dont l’ampleur s’est aggravée et la vitesse, accélérée.

Au total, 58 % des Africains ont entendu parler du réchauffement climatique. En Afrique du Sud, pays le plus développé du continent, seulement 41% des personnes questionnées sont avertis du phénomène. Parmi les catégories les moins familières au concept, figurent les populations rurales, les femmes, les populations les plus défavorisées, celles moins éduquées et les personnes actives dans le secteur agricole.

drought in 1 change

Concernant ceux qui ont entendu parler du réchauffement climatique, seulement 28 % sont vraiment informés, connaissent ses conséquences négatives et ses causes. Si plus d’un habitant sur deux de l’île Maurice maîtrise ce sujet, cette part chute à moins de 20% pour les pays tels que le Liberia, le Mozambique, la Namibie, le Niger, l’Afrique du Sud ou la Tunisie.

71 % des personnes ayant entendu parler du changement climatique pensent qu’il doit être ralenti, mais seulement 51 % d’entre eux pensent pouvoir y participer « un peu ».

Des données collectées en 2018 avaient déjà démontré que le changement climatique n’est pas une priorité pour la plupart des habitants du continent. Ils perçoivent plutôt des problèmes tels que l’accès à l’eau, le déficit alimentaire ou encore l’agriculture comme prioritaires. Des domaines somme toute, très exposés aux changements climatiques. Une réalité qui montre l’importance d’informer l’ensemble de ces populations sur le défi que ce phénomène représente et les différentes options disponibles pour le ralentir et s’y adapter.

drought in 2 change

Gwladys Johnson Akinocho 

Lire aussi:

16/08/2019 - Changement climatique : vers un forum annuel pour encourager les investissements climatiques en Afrique

24/08/2018 - Changements climatiques : l’Afrique paiera au prix fort la dette des pays industrialisés

16/05/2018 - La lutte contre le changement climatique pourrait causer la perte de 350 000 emplois en Afrique !


Ecofin Gestion Publique     




 
FINANCE

Tunisie Leasing & Factoring veut renforcer ses activités dans le secteur du crédit-bail grâce à un apport financier de 16,6 millions $

La Conférence interafricaine des marchés d'assurances publie sa réglementation sur l'assurance islamique

Les conseils d’administration de la BRVM et du Dépositaire Central/Banque de Réglement se forment sur la gestion des risques

Biogaran, le premier laboratoire générique français, annonce le lancement de ses activités au Gabon

 
AGRO

Gambie : le gouvernement lance un projet de 26 millions $ en faveur des petits ruminants

L’Ouganda anticipe une hausse de 16 % des exportations de café en 2019/2020

Ethiopie : les autorités enquêtent sur un potentiel détournement de fonds destinés aux sucreries

Tunisie : la BAD organise un séminaire d’achèvement du projet pilote d’utilisation des drones dans le secteur agricole

 
ELECTRICITE

Congo : l’E2C renforce sa capacité à détecter et à résoudre les pannes des équipements souterrains

Ghana : l’annulation de la concession de l’ECG fait perdre 190 millions $ de financement à l’Etat

Gambie : 30 % de la population rurale électrifiée grâce aux solutions solaires off-grid d’ici à 2030

Cameroun : 20% des connexions au réseau électrique sont illégales

 
HYDROCARBURES

Panoro Energy signe un accord de cession de ses parts, au terme duquel il se retirera du Nigéria

Libye : Petrofac empoche des contrats d’ingénierie avec la Waha Oil Company

Nigeria : Eni démarre la production de gaz et de condensats sur sa dernière découverte Obiafu 41

Angola : Sonangol augmente sa participation dans la plus grande banque privée du Portugal

 
MINES

La construction du plus grand projet de platine du Zimbabwe commencera début 2020

Burkina Faso : Nordgold veut alimenter ses mines Bissa et Bouly avec de l’énergie solaire

Guinée : à Kourakoto, la SMB fait preuve d’exemplarité dans la gestion du risque environnemental et social

Sundance Resources espère conclure un nouvel accord avec le Cameroun sur le projet de fer de Mbalam avant juin 2020

 
TELECOM

Telkom et Airtel reprochent au gouvernement kenyan un silence qui a accentué le retard de leur fusion

Kenya : l’université Moi injectera 2 millions $ dans l’extension de son usine d’assemblage d’appareils informatiques

La Tanzanie fournira de la connectivité Internet à haut débit au Burundi

Cameroun : MTN, Orange et le consortium Arago-Epi Use se disputent le marché de la digitalisation de la fonction publique

 
FORMATION

Afrique du Sud : UNISA s’associe à Snapplify pour améliorer l’accès aux contenus de formation à ses étudiants

US News & World Report classe 52 universités africaines parmi les 1500 meilleures du monde

L’Université virtuelle du Sénégal s’associe à l'Institut Pasteur pour proposer une formation en ligne sur la résistance aux agents antibactériens

Afrique du Sud : l’Université de Stellenbosch lance une formation d'ingénieurs de données, accréditée par le Conseil d'ingénierie

 
COMM

Togo : le délai d’appel d'offres pour la mise en place de nouvelles stations radios privées est prolongé jusqu’au 4 novembre

Sénégal : RFI inaugure les locaux de ses rédactions mandenkan et fulfulde

Côte d’Ivoire : la foire internationale des radios, services et télévisions se tiendra finalement du 9 au 14 décembre

Ghana : le régulateur des médias se défend d’empêcher la liberté d’expression

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance