Désormais les pays de la zone UEMOA devront conserver leurs programmes audiovisuels

(Agence Ecofin) - Le 1er décembre dernier, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a publié une directive instaurant le dépôt légal audiovisuel dans les 8 pays de son espace économique.

Ainsi, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo devront désormais sauvegarder leurs programmes audiovisuels.

La directive a pour objectif de mettre en place des collectes, par Etat, des programmes de radio et télévision diffusés, et même des films et autres documentaires produits dans la région.

Pour l’UEMOA, la directive servira également « à des fins de recherche et d’éducation ».

L’organisation pense que la collecte sera facilitée par la télévision numérique qui « rend possible aujourd’hui une captation systématique des programmes de radio et télévision et assure une conservation plus simple et moins coûteuse ».

Bien évidemment, les auteurs garderont leurs droits sur le contenu collecté.

L’UEMOA a donné 2 ans à chaque Etat membre pour que la directive soit transposée dans les textes nationaux.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm