Sierra Leone : le gouvernement ouvre une enquête sur des allégations de corruption commises sous le régime Bai Koroma

Sierra Leone : le gouvernement ouvre une enquête sur des allégations de corruption commises sous le régime Bai Koroma

(Agence Ecofin) - En Sierra Leone, le gouvernement au pouvoir a annoncé l’ouverture d’une enquête sur des allégations de corruption, a-t-on appris du site d’information News 24.

D’après le média, une commission d’enquête spéciale devrait être créée pour enquêter sur de présumés faits de corruption commis sous le régime de l’ancien président Ernest Bai Koroma.

Cette annonce intervient quelques mois après l’arrestation de plusieurs haut-cadres proches de l’ancien régime, et ceci après la publication d’un rapport dénonçant une corruption généralisée sous l’ancien gouvernement.

« Tous ceux qui seront convoqués par la commission doivent se conformer ; toute personne qui ne se conformera pas fera face à toute la force de la loi.», a à cet effet indiqué le président Julius Maada Bio (photo), lors de la cérémonie d’inauguration de ladite commission.

Dès son élection à la tête du pays d’Afrique de l’Ouest en mars dernier, le nouveau président sierra léonais a entamé une vaste campagne de lutte contre la corruption, dénonçant souvent des mauvaises décisions de l’ancien régime ayant entrainé le « quasi effondrement » de l’économie nationale.

En octobre 2018, le nouveau gouvernement avait d’ailleurs annoncé la résiliation d’un contrat de 300 millions $, pour la construction d’un nouvel aéroport par la Chine, conclu sous le mandat du président Bai Koroma. Cette décision avait été motivée par le « manque de transparence » qui entourait l’accord.

« La commission d’enquête ne représente pas une chasse aux sorcières, mais une responsabilité démocratique et une lutte contre l’impunité.», a également indiqué, Priscilla Schwartz, la nouvelle garde des sceaux du pays.

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique