RDC : la CENI déclare Tshisekedi vainqueur de la présidentielle, Fayulu dénonce un « putsch électoral »

RDC : la CENI déclare Tshisekedi vainqueur de la présidentielle, Fayulu dénonce un « putsch électoral »

(Agence Ecofin) - En République démocratique du Congo (RDC), le suspens a pris fin. L’opposant congolais Félix Tshisekedi a été proclamé « provisoirement vainqueur » de la présidentielle du 30 décembre en RDC.  

« Je rends hommage au président Joseph Kabila. Aujourd'hui, nous ne devons plus le considérer comme un adversaire mais plutôt comme un partenaire de l'alternance démocratique dans notre pays », a déclaré M. Tshisekedi à l’annonce de ces résultats. 

Félix Tshisekedi était associé dans cette campagne à Vital Kamerhe. Tous deux avaient quitté la plateforme commune de l’opposition dont Martin Fayulu avait été désigné unaniment candidat. 

Pour Martin Fayulu, que les sondages donnaient largement gagnant, « ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes ». Et de dénoncer un « putsch électoral ». Il est conforté dans cette position par la conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) dont les décomptes le donnaient vainqueur. 

Les candidats disposent encore d’une voie de recours auprès du conseil constitutionnel pour contester les résultats de la CENI. Le conseil analysera les plaintes pendant dix jours avant que la Cour constitutionnelle ne valide ou non ces résultats. 

Il faut noter qu’en cas de feu vert de la cour constitutionnelle, Felix Tshisekedi remplacera Joseph Kabila à la tête du pays, au terme de dix sept ans de règne de ce dernier. 


Ecofin Gestion Publique