Laurent Gbagbo libéré, à condition de rester dans un Etat membre de la CPI

Laurent Gbagbo libéré, à condition de rester dans un Etat membre de la CPI

(Agence Ecofin) - Ce vendredi, les juges de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye ont ordonné la libération conditionnelle de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé.

Suite au jugement de première instance qui avait conclu à l’acquittement de l’ex-président ivoirien, les juges d’appel ont décidé de libérer les accusés. Toutefois le juge Chile Eboe-Osuji a conditionné cette libération : «La Chambre d'appel a décidé à l'unanimité l'ajout d'un ensemble de conditions qui assortissent la mise en liberté».

Parmi ces conditions, figure l'obligation de résider dans un Etat membre de la CPI, en attendant un futur procès en appel. M. Gbagbo devrait se rendre en Belgique, où réside son épouse, Bruxelles ayant déjà donné son accord.

Laurent Gbagbo ne pourra pas donc pas, à court terme, revenir en Côte d’Ivoire. Si le pays est bien membre de la CPI, il avait toutefois refusé de remettre Simone Gbagbo. 


Ecofin Gestion Publique