Angola : le plan de gestion de la pêche et de l'aquaculture coûtera 475 millions $

Angola : le plan de gestion de la pêche et de l'aquaculture coûtera 475 millions $

(Agence Ecofin) - En Angola, le plan de l’exécutif visant à gérer les secteurs de la pêche et de l’aquaculture sur la période 2018-2022 nécessitera un investissement de 475 millions $. C’est ce qu’a indiqué Isabel Cristóvão, directrice du bureau des études, de planification et de statistiques du ministère de la Pêche et de la Mer.

Cette feuille de route vise à atteindre des captures d’environ 2,6 millions de tonnes et une production aquacole de 17 900 tonnes à cette échéance. Elle projette aussi d’installer des unités de conservation de poissons, des centres de salage, des marchés pour les produits piscicoles ainsi que de créer un environnement sanitaire adéquat pour les opérations de chargement et de déchargement des poissons.

D’après la responsable, les fonds devraient permettre notamment de construire des ports et quais de pêche dans les provinces de Kwanza-Sud, de Bengo et du Zaïre, trois zones qui ont un fort potentiel actuellement inexploité, faute d’infrastructures adéquates.

La feuille de route a déjà été adoptée par le Conseil extraordinaire pour la gestion des ressources biologiques et aquatiques et doit maintenant être approuvée par le gouvernement, indique Mme Cristóvão.

La pêche est le troisième secteur le plus important pour l’économie angolaise, après le pétrole et le diamant. L’industrie emploie environ 300 000 personnes et fournit moins de 5% du PIB.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro