Montée de la tension entre le Kenya et l’Ouganda à propos de la pêche sur le lac Victoria

(Agence Ecofin) - La tension entre le Kenya et l’Ouganda à propos de la pêche sur le lac Victoria monte d’un cran. En effet, suite à la plainte des pêcheurs kényans harcelés par des agents de  sécurité ougandais, le ministère kényan de l’Intérieur a annoncé le déploiement de personnel de sécurité sur les sites de pêche.

« Nous ne voulons plus laisser souffrir les pêcheurs kényans exerçant sur le lac Victoria. Quand les nôtres vont pêcher, ils sont arrêtés. Dans un futur proche, les gens sauront que nous avons aussi un appareil sécuritaire.», a déclaré à ce propos, Fred Matiang’i, le secrétaire du ministère de l’Intérieur. Selon le responsable, six pêcheurs kényans ont été arrêtés par les forces de sécurité ougandaises, la semaine dernière pour pêche illégale.

Le lac Victoria est le deuxième plus grand lac au monde. La Tanzanie abrite sa plus grande portion avec 51% des réserves, suivie de l’Ouganda (43%) et le Kenya (6%). Les compétitions pour l’exploitation des ressources halieutiques sont très fréquentes en raison de la difficulté de détermination des frontières entre les différents pays.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro