Ecofin Finance

Kenya : les pertes enregistrées par les institutions de microfinance ont progressé de 447 % à 935 millions de shillings à fin juin 2018

Kenya : les pertes enregistrées par les institutions de microfinance ont progressé de 447 % à 935 millions de shillings à fin juin 2018

(Agence Ecofin) - Au terme de l’exercice clôturé le 30 juin 2018, les 13 institutions de microfinance établis au Kenya ont déclaré un résultat net avant impôts de l’ordre de -935,1 millions de shillings (-9,1 million $), en hausse de 447 % par rapport aux -171,4 millions de shillings de pertes déclarées à fin 2017.

La Central Bank of Kenya dans un récent rapport explique cette situation par une augmentation de 5 % des intérêts débiteurs (frais bancaires débités sur le compte d’un client en contrepartie d’une autorisation de découvert) qui sont passés de 1,4 milliard de shillings à fin juin 2017 à 2,1 milliards de shillings à fin juin 2018.   

A côté de cela, l’on peut également noter la baisse de 2,1 milliards de shillings des dépôts de la clientèle qui a affecté les résultats. Les versements effectués par les clients des microfinances ont régressé, passant de 40,6 milliards de shillings à fin juin 2017 à 38,5 milliards de shillings à fin 2018.

Chamberline Moko


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique