Soudan du Sud : le HCR forme une soixantaine de journalistes à la couverture de l’information liée aux réfugiés

Soudan du Sud : le HCR forme une soixantaine de journalistes à la couverture de l’information liée aux réfugiés

(Agence Ecofin) - Au Soudan du Sud, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a formé, les 24 et 25 janvier derniers, plus de 60 journalistes à la couverture de l’information liée aux réfugiés.

Cette initiative semblait nécessaire dans un pays où un conflit a déplacé des millions de personnes depuis son début, en 2013.

La formation de deux jours avait pour objectifs d’améliorer la compréhension et les capacités des journalistes sud-soudanais à collecter et diffuser des informations précises sur les réfugiés, les personnes déplacées à l'intérieur du pays et les rapatriés.

« Grâce à divers rapports d'enquête réalisés par le CEPO, on s'est rendu compte que la majorité des journalistes n'ont pas les connaissances et les compétences nécessaires pour rendre compte avec précision de la situation des réfugiés, des personnes déplacées et des rapatriés », a expliqué Edmund Yakani, directeur exécutif de la Community Empowerment for Progress Organization (CEPO), une des organisations partenaires de la formation.

Les travaux se sont basés sur le travail de l’organisation au Soudan du Sud et l'influence que les médias peuvent exercer sur les réfugiés. De nombreux sujets comme l'exactitude, l'objectivité, l'équité et l'équilibre de l’information ont fait l’objet de nombreux débats.

« Il est nécessaire de renforcer la capacité des journalistes à fournir des informations précises sur les réfugiés, car les médias joueront un rôle crucial dans l’information des Sud-Soudanais vivant à l'intérieur et à l'extérieur du pays », a expliqué Johann Siffointe, représentant du HCR au Soudan du Sud.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm