Ecofin Entrepreneur
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Se lancer dans la culture des oignons

Se lancer dans la culture des oignons
  • Date de création: 14 janvier 2020 15:51

(Agence Ecofin) - L’oignon est un des légumes crus les plus commercialisés grâce à sa durée de conservation relativement longue. Si l’Afrique occupe une place inférieure sur le marché mondial d’exportation des oignons (statistiques FAO) en raison du manque de contrôle de flux transfrontaliers et de la non maîtrise des méthodes de conservation, la cuisine traditionnelle africaine quant à elle utilise les oignons dans presque tous les plats (Okra, Edikang Ikong, Ndolè, etc.) pour leur valeur nutritive. Un africain consomme en moyenne 3,3 kilogrammes d’oignon par an. En conséquence, la consommation d'oignons est très élevée sur le continent africain, ce qui en fait un marché dynamique et florissant pour les affaires.

 

Les connaissances nécessaires

Pour se lancer dans la culture des oignons, il faut avoir des connaissances sur la saison et le climat adaptés à la culture des oignons. Il faut également prendre connaissance de l’équipement utilisé pour l’aménagement le terrain, les types de semis, et l’entretien nécessaire pour une bonne récolte.

La saison des oignons débute généralement en fin septembre, et s’achève en avril. L’oignon se développe bien en zone tropicale sèche de basse altitude, plus précisément en climat sahélien. Quant à l’aménagement du terrain, il s’effectue 1 mois avant la mise en place définitive des plantes et inclut le défrichage du site, le nettoyage, le labour. Le labour se fait en formant des billons ou des planches.

On note trois modes de semis de l’oignon :
• Le semis direct, qui se fait de novembre à mi-décembre : rendement légèrement moins élevés ;
• Le semis en pépinière, entre novembre et décembre : rendement moyens ;
• Le semis à partir des bulbilles : rendements plus élevés, mais avec plus de contraintes, car les bulbilles (petits oignons) sont d’abord récoltées, conservées et ensuite replantées.

NB : la récolte des oignons se fait entre 3 et 3 mois et demi (ceci exclut la période à la pépinière), quand les feuilles jaunissent, ou se courbent. Il est conseillé d’arrêter l’irrigation entre 10 et 15 jours avant la récolte.

 

Comment apprendre ?

La culture des oignons ne nécessite pas une formation particulière. Avec l’arrivée des nouvelles technologies, on peut apprendre dans les tutoriels vidéos et écrits en ligne, ou de manière plus sûre, auprès des agriculteurs locaux. Au Cameroun par exemple, certains sites Internet fournissent des fiches techniques complètes mais payantes (abonnement à environ 7 euros par an), sur la culture des oignons et autres produits maraîchers.

 

Combien faut-il pour se lancer ?

Pour une très petite entreprise, on peut commencer avec un budget de 150 000 FCFA (environ 228 euros) si la main d’œuvre est assurée par les porteurs de projets eux-mêmes et le terrain de culture déjà acquis. Pour une production industrielle, le budget peut s’élever à 2,8 millions FCFA (environ 4 300 euros) répartis dans la fabrication de la pépinière, la main d’œuvre, les intrants et l’irrigation.

 

Quel matériel ou équipement ?

En Afrique, la culture des oignons est généralement exercée avec des outils manuels (houe, pelle, pioche) ou attelés (charrue) et une irrigation à l'aide d’une motopompe. Il faut également prévoir une pépinière (fumier et engrais, semences, produits phytosanitaires, eau), et un moyen de transport pour la récolte.

 

Où s’approvisionner ?

Pour ce qui est des semences, la production locale de graines est difficile (pour les pays en zone tropicale), car elle a lieu la deuxième année de culture en zone tempérée. On utilise alors des graines importées pour la plupart du temps.

 

Comment trouver des clients ?

Les oignons produits sont destinés au marché local ou international, en fonction de la taille de l’unité de production. La clientèle est ainsi constituée des ménages de la localité, et des revendeurs pour les marchés extérieurs.

 

A quel moment/volume devient-on rentable ?

Le rendement à l’hectare est de 10 à 20 tonnes en moyenne, en milieu adéquat. Ce qui équivaut à 130 sacs d’oignon de 80 à 100 Kg. Ce rendement peut, dans des conditions de bonne conduite de la culture, atteindre 40 à 70 tonnes par hectare. Les prix par unité de conditionnement varient entre 20 000 F à 120 000 FCFA (entre 30 et 182 euros) en fonction de la disponibilité des oignons.

Pour plus d’information : Se lancer dans la culture de l’oignon

 

Aïsha Moyouzame


 
GESTION PUBLIQUE

Nigeria : la dette publique atteint 71 milliards $ à fin septembre 2019, en légère hausse de 2% en glissement annuel

Etats-Unis : Donald Trump annonce l'extension des mesures de restriction de visas, quatre pays africains pourraient être visés

L’UE alloue 1 million € à l’Initiative africaine pour l’adaptation

Centrafrique : 401 millions $ sont nécessaires pour le Plan de réponse humanitaire 2020 (OCHA)

 
FINANCE

Partenariat entre NSIA Banque CI et Addoha pour l’acquisition de logements

Le tunisien Land’Or clôture l’année 2019 avec des ventes à l’export en baisse de 25 % et un chiffre d’affaires en léger repli

Crédit Suisse insiste, le Mozambique lui est redevable de 622 millions $ et doit les rembourser

Plusieurs gouvernements d'Afrique subsaharienne feront face à des défis de liquidité en 2020 et les banques locales ne pourront pas suivre

 
AGRO

Mozambique : le Royaume-Uni accorde 40 millions de livres en faveur de l’agriculture

La Côte d’Ivoire accueillera la 6e édition de la Convention mondiale du cajou du 12 au 14 février

La Côte d’Ivoire sollicite l’appui de la Banque mondiale pour juguler la culture illégale du cacao

Excellent bilan d’étape de la relance de la société « CotonChad »

 
ELECTRICITE

RDC : l’espagnol ACS se retire du projet d’Inga III (11 000 MW)

Côte d’Ivoire : Globelec a mobilisé les 264 millions € nécessaires pour porter la capacité d’Azito à 713 MW

RDC : BBOXX ambitionne de doubler le taux d’électrification nationale d’ici à 2024 grâce aux solutions solaires off-grid

Afrique : une opportunité économique de 24 milliards $ par an à saisir sur le marché du off-grid solaire

 
HYDROCARBURES

Libye : la production pétrolière est désormais réduite à zéro, des pertes de 77 millions de dollars par jour

Égypte : la baisse du prix du gaz contraint le gouvernement à privilégier les ventes sur le long terme

Botswana : Tlou Energy dans le doute sur le méthane de houille de Lesedi

Erdogan annonce que la Turquie mènera des activités d’exploration pétrolière en Somalie

 
MINES

Afrique du Sud : Samancor Chrome envisage de licencier plus de 2000 travailleurs sur ses sites miniers

Le Ghana veut revoir le processus de paiement des redevances des compagnies minières

Sénégal : le gouvernement renouvelle le permis d’exploration aurifère Dalafin

Le britannique BDO LLP remporte le marché relatif à l’élaboration des rapports 2017 et 2018 de l’ITIE, au Togo

 
TELECOM

Maroc : Huawei veut introduire la 5G dans le pays

Algérie : Ooredoo a confié la modernisation de son réseau télécoms à SIAE Microelettronica

Tanzanie : 656 091 cartes SIM déjà déconnectées, et ce n’est que le début

Cameroun : Ericsson sponsorise l’incubation internationale de trois projets TIC

 
TRANSPORT

Lutte contre la piraterie maritime au Bénin : le port de Cotonou prend 10 mesures pour renforcer la protection des navires en escale

Au Niger, le Conseil national de régulation du secteur des transports, mis sur pied en 2019, démarre ses activités

Le Zimbabwe entame la réfection de l’autoroute Harare-Beitbridge de 582 km

Ghana : le Royaume-Uni offre 47 millions d’euros pour les travaux d'extension de l'aéroport de Kumasi

 
MULTIMEDIA

#LesEclairagesDEcofin : le Brexit... quelle incidence sur l'Afrique ? (Vidéo)

Le corridor routier Lagos-Abidjan, long de plus de 1 000 km, démarrera d’ici 2 ans (#Lechiffredujour)

Adoyi Essowavana présente le big bang fiscal en cours au Togo (Vidéo)

« A chaque fois qu’un Etat demandera à l’armée française de ne plus être là, nous le quitterons », Emmanuel Macron (vidéo)

 
FORMATION

France université numérique propose un cours en ligne grand public de l’Université de Liège sur les techniques d’irrigation

Algérie: le nouveau ministre de l'Enseignement supérieur veut remettre en cause l'adoption de l'anglais comme langue de formation

Le Fonds Dag Hammarskjöld pour les journalistes ouvre son programme de bourses aux professionnels des pays en développement

Au Kenya, le gouvernement investit 11,8 millions de dollars dans la formation en technologie alimentaire et en hôtellerie

 
COMM

Facebook Africa présente ses ambitions pour l’Afrique francophone en 2020

Tunisie : le radiodiffuseur public envisage de lancer au moins une nouvelle chaîne de télévision

Orange va créer un magazine TV dédié à la célébration de la culture africaine

La saison 3 de The Voice Afrique francophone débute le 15 février prochain

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Entreprendre