ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Côte d’Ivoire : 6 millions $ de la Corée du Sud pour le raccordement à l’eau potable au profit de 70 000 personnes

  • Date de création: 31 octobre 2018 13:48

(Agence Ecofin) - Un accord de financement d’un montant de 3,5 milliards FCFA (environ 6 millions $) a été signé entre le ministre ivoirien de l’Hydraulique, Laurent Tchagba (photo, à droite), et le représentant résident de l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), Park Wan Kyu (photo, à gauche), le 28 octobre dernier.

Cet accord entre la Côte d’Ivoire et la Corée du Sud a pour objectif d’amorcer la 2ème phase du projet de branchements sociaux de distribution d’eau potable, au profit de 70 000 personnes dans le district d’Abidjan.

Selon Laurent Tchagba, la deuxième étape de ce projet financé par la Corée, va permettre à 10 000 ménages, soit 70 000 personnes parmi les populations défavorisées de la commune de Koumassi, particulièrement du quartier Koumassi Grand Campement, d’être connectées au réseau d’eau public.

Il explique aussi que ce programme consiste à réaliser 35 km de canalisations et à organiser des ateliers de renforcement de capacités des bénéficiaires.

De plus, il précise que les branchements sociaux seront faits à partir de certains critères qui devraient permettre de toucher véritablement les populations les plus vulnérables. En ajoutant que chaque maison n’aura à payer que 10 000 FCFA (environ 17 $) au lieu de 167 000 FCFA (environ 288 $) pour se voir raccorder au réseau d’eau potable.

Notons que la 1ère phase de ce projet qui a eu lieu entre 2014 et 2016 a permis de financer 8 810 branchements dans les communes de Yopougon, Abobo et Koumassi, à hauteur de 1,5 milliard FCFA (environ 3 millions $).

Rappelons que ce projet de branchements sociaux de distribution d’eau potable fait partie intégrante d’un important programme d’investissement initié par les autorités ivoiriennes dénommé « Eau pour tous ». L’objectif de ce programme consiste à mettre un terme définitif aux pénuries d’eau que connait la Côte d’Ivoire. Ceci, en assurant un accès continu à l’eau potable à 100% de la population ivoirienne. Mais aussi, à travers la mise en place de mécanismes de gestion rationnelle et durable des ressources en eau disponibles, afin d’offrir un meilleur coût d’accès à l’eau potable à ces populations.

La première phase de ce programme qui s’étend de 2016 à 2020 nécessitera des investissements estimés à plus de 200 milliards FCFA (environ 364 millions $).

Notons, par ailleurs, que ce sont au total 1320 milliards FCFA (environ 2,4 milliards $) d’investissements qui seront nécessaires pour assurer un accès à l’eau potable à 100% de la population ivoirienne.

Flore Kacou 

Lire aussi:

18/09/2017 - Côte d’Ivoire : 2 milliards $ d’investissements seront nécessaires pour fournir l’eau potable à 100% de la population


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Bourse de Casablanca: l'effet Maroc Telecom semble avoir été précaire sur la dynamique de marché

UEMOA : réserves excédentaires toujours confortables pour les banques au cours du premier trimestre 2019, mais en baisse

Kenya : Stanbic Bank annonce des prêts pour un montant de 195 millions de dollars, destinés à des entrepreneuses

Maroc : un groupe hospitalier soutenu par CDG Capital s’offre deux entités du pôle hospitalier de l’assureur Saham

 
AGRO

La Tanzanie va livrer 1 million de tonnes de maïs au Kenya en 2019/2020

Côte d’Ivoire : l’exécutif veut attirer plus de jeunes dans le cacao grâce au prix plancher commun

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

 
ELECTRICITE

La BAD obtient 40 millions € de la Commission européenne pour accélérer l’électrification en Afrique

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

 
HYDROCARBURES

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

L'Egypte va payer une amende de 392 millions de livres sterling à Israël pour défaut de livraison de gaz

La consommation moyenne mondiale de gaz devrait croître de 1,6 % par an jusqu'en 2024 (Rapport)

 
MINES

Le déficit d’approvisionnement de cuivre prévu pour l’année 2019 se confirme

Afrique du Sud : le projet Boikarabelo devrait produire son premier charbon en 2022

L’australien Sandfire Resources veut investir dans le secteur minier du Botswana

Gabon : Eramet lèvera 640 millions € pour augmenter sa production de manganèse de 63% en 5 ans

 
TELECOM

Bénin : Isocel promet une offre Internet par fibre optique, «au coût le moins élevé du marché» (Interview)

TIF 2019 : Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d’existence en Tunisie

Orange a aidé KaiOS Tehnologies à lever 50 millions $ pour améliorer l’accès à Internet en Afrique

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

Retransmission CAN 2019: le cryptage des chaînes nationales chez l’opérateur Canal +, décrié sur les réseaux sociaux

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Une chaine de télévision pour s’informer sur les universités africaines et leur offre de formation

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance