ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cinq pays africains rejoignent la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures

  • Date de création: 25 décembre 2018 19:49

(Agence Ecofin) - La Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB), une institution financière multilatérale créée par la Chine en 2015, a annoncé, dans un communiqué publié le 20 décembre, que son conseil des gouverneurs a approuvé l’adhésion de cinq nouveaux pays africains et d’un pays européen.

Ces pays sont l'Algérie, le Ghana, la Libye, le Maroc, le Togo et la Serbie.

«En l'espace de trois ans, le nombre de membres de l'AIIB est passé de 57 fondateurs à 93 membres. Cela montre l'engagement de nos membres pour la coopération multilatérale et renforce le rôle d'AIIB dans la communauté financière internationale», a déclaré le vice-président et secrétaire général de l'AIIB, Danny Alexander.

L’AIIB représente une tentative de Pékin et ses alliés de briser la domination occidentale sur la gouvernance des différents bailleurs de fonds multilatéraux déjà existants. Elle compte déjà parmi ses membres, plusieurs pays africains, dont l'Egypte, l'Afrique du Sud, l’Ethiopie, le Kenya et le Soudan.

Peu après le lancement de cette institution qui se donne pour mission de financer des projets d'infrastructures, dont une ligne de chemin de fer colossale reliant Pékin à Bagdad, les Etats-Unis ont appelé les pays souhaitant rejoindre l’AIIB à patienter jusqu’à ce que cette banque fasse preuve d’un respect des normes de gouvernance et des standards environnementaux et sociaux. Mais cet appel n’a pas été pris en considération par de nombreux pays à travers le monde, dont plusieurs alliés de Washington.

Au sein du Groupe des 7 pays les plus industrialisés, seuls les Etats-Unis et le Japon ont préféré rester en-dehors de l’institution.

Washington soupçonne Pékin de vouloir utiliser l’AIIB pour favoriser ses entreprises et servir ses propres intérêts géopolitiques. La Chine détient en effet, 30 % du capital de l’institution et 26 % des droits de vote, alors que l’Inde, deuxième actionnaire, vient très loin derrière avec 8,4 %.

Lire aussi:

22/11/2018 - La Tunisie va rejoindre la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures

04/05/2018 - Le Kenya rejoint la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures

09/01/2017 - 30 nouveaux pays vont rejoindre la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures

31/08/2016 - Le Canada va rejoindre la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures   

29/06/2015 - La Chine détiendra 30,34% de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Tunisie: la Banque centrale autorise l’ouverture de 32 bureaux de change

RDC : le profil de Rawbank négativement impacté par la dégradation de la notation du pays selon Moody’s

La SFI va soutenir l’expansion de la firme agroalimentaire ougandaise Grainpulse Limited, avec un prêt de 11 millions $

Depuis mai 2019, le groupe Airtel Africa a obtenu des crédits bancaires supplémentaires pour 2,7 milliards $

 
AGRO

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

Ethiopie : la nouvelle usine de Coca-Cola sera achevée d'ici 2020

Angola : l’Etat lance un appel d’offres pour privatiser 4 fermes agricoles publiques

 
ELECTRICITE

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

Mozambique : 420 millions $ obtenus de la Banque mondiale pour le projet électrique de Temane  

SEforALL : une approche d’électrification intégrée accélérera le processus d’accès universel à l’électricité

 
HYDROCARBURES

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

L'Egypte va payer une amende de 392 millions de livres sterling à Israël pour défaut de livraison de gaz

La consommation moyenne mondiale de gaz devrait croître de 1,6 % par an jusqu'en 2024 (Rapport)

 
MINES

Gabon : Eramet lèvera 640 millions € pour augmenter sa production de manganèse de 63% en 5 ans

Afrique du Sud : selon un rapport, le commerce illicite de l’or ferait perdre environ 1 milliard de dollars annuels au pays

Zimbabwe : les mineurs locaux poussés à des choix désespérés par manque de capitaux et de mécanismes adaptés

Gabon : le ministre des Transports accuse la Comilog suite au déraillement d’un train minéralier

 
TELECOM

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

Conflit de coentreprise Nexxtel : le comité interministériel reconnaît la véracité et la valeur des contributions de Viettel Global

L’Egypte et Google ont discuté d’investissement dans le renforcement des capacités, l’innovation et l'entrepreneuriat numérique

RDC : Vodacom est parvenu à un accord avec le gouvernement pour sa licence 2G

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Une chaine de télévision pour s’informer sur les universités africaines et leur offre de formation

L’Afrique à l’honneur au festival du film d’animation d’Annecy en 2020

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance