Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Changement climatique : vers un forum annuel pour encourager les investissements climatiques en Afrique

Changement climatique : vers un forum annuel pour encourager les investissements climatiques en Afrique
  • Date de création: 16 août 2019 19:16

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - L’atelier international sur la préparation des projets d’investissement pour la Réduction des émissions dues à la déforestation et la dégradation des forêts (REDD+) en Afrique, s’est tenu du 13 au 15 août 2019 à Abidjan. Des experts en gestion durable des forêts venant de 18 pays africains se sont engagés à organiser annuellement un forum sur les investissements REDD+, en vue de mobiliser des fonds destinés à la lutte contre le changement climatique sur le continent.

Une soixantaine d’experts africains de la REDD+, participants à l’atelier, ont adopté « Les Résolutions d’Abidjan » qui préconisent également la création et le maintien d’un réseau d’experts africains sur la REDD+. En plus, elles recommandent la promotion de mécanismes d’échanges entre les pays, l’engagement du secteur privé dans la REDD+ et la désignation de points focaux du réseau dans les cinq régions de l’Afrique.

Phillips Gareth (photo), chef de division au Département changement climatique et croissance verte de la Banque africaine de développement, espère voir une mise en œuvre rapide des résolutions de l’atelier qui est un résultat fort intéressant. « La Banque est là pour soutenir vos efforts. Nous voulons aider à faciliter votre accès direct aux financements climatiques et nous allons aider à trouver des fonds pour appuyer les programmes dans les pays », a-t-il ajouté.

Représentant de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), partenaire de l’atelier, Koiro Fujino s’est félicité des échanges passionnants au cours de l’atelier. « C’est la première fois que je rencontre ensemble des experts africains sur la REDD+. Ceci est un premier pas, car nous avons beaucoup à faire pour aller de l’avant. Nous sommes prêts à accompagner les pays africains dans la lutte contre le changement climatique », a déclaré Fujino.

Pour sa part, Juan Chang, spécialiste principal en Forêt et utilisation des sols au Fonds vert pour le climat (GCF) espère que les participants auront désormais une meilleure compréhension du fonctionnement du Fonds. « Cela a été une expérience enrichissante de suivre vos échanges... Nous vous encourageons à promouvoir davantage votre agenda de la REDD+, car en dépit des défis, nous observons un début de résultats », s’est réjoui Chang.

 « Cet atelier a permis à nos pays d’être mieux outillés pour accéder aux ressources du Fonds vert pour le climat. C’est ensemble que nous devons porter la voix de l’Afrique devant les instances de prise de décisions portant sur le financement de la mise en œuvre de la REDD+ », a souligné Parfait Kouadio, conseiller technique, représentant le ministre ivoirien de l’Environnement et du développement durable, Prof. Joseph Séka Séka.

« Le dialogue interafricain et avec les parties prenantes reste nécessaire pour l’atteinte de l’objectif de la réduction des gaz à effet de serre. La Côte d’Ivoire continuera à jouer la part qui est la sienne pour la réalisation des propositions pertinentes », a promis M. Kouadio.

Qu’est-ce que la REDD+?

La REDD+ (Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts) est le mécanisme international conçu dans le cadre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) pour offrir une compensation aux gouvernements, aux communautés, aux entreprises ou aux particuliers des pays en développement pour les actions entreprises en vue de réduire les émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts en dessous du niveau de référence établi. L'objectif est d'atténuer les effets du changement climatique en réduisant les émissions nettes de gaz à effet de serre (GES), grâce à l'amélioration de la gestion forestière. REDD+ soutient la création d'une valeur financière pour le carbone stocké dans les forêts, en offrant des incitations aux pays en développement pour qu'ils réduisent les émissions des terres forestières et investissent dans des filières à faible émission de carbone.

27754 in GestionPublique Maroc Pose de la premire pierre du nouveau terminal de laroport Rabat Sal financ par la BAD hauteur de 75 millions deuros


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

L'assureur nigérian Metropolitan Life Insurance tombe sous le contrôle de la firme de private equity Verod Capital

Africa Education Holding reçoit 22,2 millions $ pour son expansion sur le continent

Banco de Fomento Angola recevra une ligne de crédit de 50 millions $ d’Afreximbank

Burkina Faso : la filiale de Société Générale obtiendra un prêt de 27,6 millions $ pour renforcer ses fonds propres

 
AGRO

Ghana: le Cocobod contracte un prêt syndiqué de 1,3 milliard $ pour ses achats de cacao en 2019/2020

Mali : la Norvège apportera 3,4 millions $ pour la fourniture de repas scolaires à 55 000 enfants

Système alimentaire mondial : les experts appellent à plus de diversification pour réduire les risques de faim et d’instabilité sociale

Cameroun : polémique à propos des produits de Chococam, filiale du groupe sud-africain Tiger Brands

 
ELECTRICITE

Les réseaux électriques de l’Afrique australe et orientale seront interconnectés, d’ici trois ans

La Zambie envisage d’importer 300 MW d’énergie d’Afrique du Sud au prix d’une hausse du tarif électrique

Afrique du Sud : le principal fournisseur de charbon de l’Eskom acquiert deux parcs éoliens pour réduire sa taxe carbone

Ghana : les producteurs indépendants n’entendent pas renégocier leurs contrats de rachat d’électricité

 
HYDROCARBURES

Ouganda : le gouvernement fait pression sur les compagnies pétrolières présentes dans le pays

En 2018, l’industrie pétrolière a brûlé du gaz naturel pour l’équivalent de 16,4 milliards de dollars

Vitol lance une coentreprise commerciale avec la société publique mozambicaine des hydrocarbures

La Tanzanie va étendre son réseau national de gazoducs

 
MINES

« Le charbon peut aider à réduire les coûts énergétiques à Madagascar », Lemur Holdings

Afrique du Sud : Exxaro prend le contrôle total de la société d’énergies renouvelables Cennergi

Botswana : Lucara récupère un nouveau diamant de 123 carats à Karowe

Guinée : la SOGUIPAMI à la recherche de partenaires pour le developpement de ses permis d’or à Siguiri

 
TELECOM

Par sa participation à la FIA, Airtel Madagascar présente ses solutions numériques au profit du secteur agricole

Datasonic Group Bhd s’associe avec Chrome Group pour explorer des opportunités d’affaires dans les TIC au Nigeria

Orange, PCCW Global et PEACE vont connecter par fibre optique l’Europe à l’Asie, via l’Afrique de l’Est

Nigeria : 9mobile confie à Raeanna et Clear Blue Technologies l’extension de ses réseaux 2G/3G

 
FORMATION

Maroc : Bientôt un institut de formation à l’entrepreneuriat et au middle management

Cameroun : accord entre l’UCAC et une école espagnole pour développer le management sportif

L’Université virtuelle africaine lance un cours en ligne sur les compétences pour l’employabilité

Gabon : bientôt la création d’une filière agricole dans les centres de formation

 
COMM

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

L’Advertising Week Africa est reportée au premier semestre 2020

Tunisie : le régulateur met en garde les médias contre toute collusion avec des candidats aux présidentielles

Ouganda : MultiChoice s’associe à l’entreprise locale Pep Stores pour distribuer ses produits

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance