Madagascar : le gouvernement de Andry Rajoelina veut doubler la production électrique d’ici à 2024

Madagascar : le gouvernement de Andry Rajoelina veut doubler la production électrique d’ici à 2024

(Agence Ecofin) - A Madagascar, la production électrique nationale doublera au cours des cinq prochaines années. C’est ce qui ressort de la communication des ambitions du nouvel exécutif pour le secteur électrique, faite par Roland Ravatomanga (photo), le nouveau ministre de l’Energie, de l’eau et des hydrocarbures lors de sa prise de service.

L’atteinte de cet objectif se fera grâce à cinq grands axes, a affirmé le nouveau responsable du portefeuille. Le premier est l’introduction de nouvelles sources d’énergie, solaire, éolienne, hydroélectrique, thermiques classiques dans les villes déjà raccordées au réseau électrique. Cela permettra d’améliorer la qualité de la fourniture électrique et de réduire progressivement le délestage.

En outre, dans les zones rurales et les localités trop éloignées pour être reliées au réseau national, des kits solaires électriques seront massivement distribués à un coût abordable et avec des facilités de paiement pour les localités bénéficiaires.

Le ministère de l’énergie planifiera et mettra également en œuvre, des plans d’électrification pour les zones de développement des activités industrielles, touristiques et halieutiques entre autres. Le même travail sera également fait pour les nouvelles villes en constitution dans le pays.

Enfin, des solutions alternatives telles que le biogaz et le bioéthanol seront introduites afin de lutter contre la pollution de l’air et la déforestation dues à l’utilisation de bois de cuisson et de charbon comme combustible énergétique par les ménages.  

Le pays a actuellement une puissance électrique installée d’environ 500 MW pour un taux d’électrification de 25% environ.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité