Algérie : augmentation de 12 GW de la puissance électrique nationale et modernisation du réseau en vue

Algérie : augmentation de 12 GW de la puissance électrique nationale et modernisation du réseau en vue

(Agence Ecofin) - L’Algérie ambitionne de faire passer sa puissance électrique des 21 000 MW actuels à 33 000 MW d’ici à 2022.

« Nous pouvons être fiers d’avoir multiplié par quatre les capacités de production de l’électricité qui s’établissent aujourd’hui à près de 21 000 MW contre seulement 6 000 MW en 1999, et nous rions plus loin, car nous comptons mettre en service d’autres projets pour atteindre les 33 000 MW en 2022 », a affirmé Mustapha Guitouni (photo), le ministre algérien de l’Energie.

Ces nouvelles capacités sont destinées à la satisfaction des besoins énergétiques nationaux croissants, mais également à l’exportation. Pour cela, le pays s’organise afin d’améliorer son réseau électrique afin que ce dernier soit à même de transporter de l’électricité sur de longues distances vers les pays d’exportation.

Pour cela, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de la digitalisation du réseau afin de pouvoir facilement y intégrer la production des centrales d’énergies renouvelables.

« Les avancées réalisées dans le renforcement du système électrique algérien sont indéniables. Il reste à présent à franchir un pas décisif dans la modernisation de nos réseaux de façon à ce que notre pays puisse réussir l’intégration de l’important programme national des énergies renouvelables », a affirmé le ministre.

Le pays ambitionne en effet de mettre en place 22 000 MW de centrales d’énergies propres d’ici à 2030.

« Le temps des grandes dépenses et des réalisations en nombre est terminé. Aujourd’hui, le maître-mot est l’optimisation des capacités et leur démultiplication en y intégrant une multitude de technologies numériques et optiques de pointe », a conclu le responsable.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité